0
Défense
La Turquie avance vers son indépendance industrielle militaire
La Turquie avance vers son indépendance industrielle militaire
© Turkish Aerospace Industries Inc

| BOQUET Justine

La Turquie avance vers son indépendance industrielle militaire

La Turquie a débuté des négociations avec l’Italie à propos d'un partenariat qui devrait participer à gagner une certaine indépendance sur ses capacités industrielles militaires.

Lundi soir, le sous secrétaire du ministère de la défense turc – Ismail Demir – alors en visite au consulat italien, a annoncé avoir entamé des négociations avec son homologue italien dans le but de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de la défense.

Avec un budget de plus de 13 milliards de dollars consacré à la défense cette année, la Turquie souhaite s’appuyer davantage sur son marché intérieur à l’avenir. Ankara a d’ailleurs insisté sur ce point à propos des discussions entamé avec l'Italie. Il s’agit bel et bien de négociations de coopération et non de négociations commerciales. Comme Demir l’a rappelé « nous sommes habituées à travailler ensemble », ce que prouve la réalisation du T129 ATAK (hélicoptère turc dérivé du modèle italien A129).

Le but principal de la Turquie reste de limiter toute forme de dépendance pour son industrie de défense quant aux fournisseurs non nationaux. Pour cela un plan d’investissement a été mis en place jusqu’en 2023 qui permettrait d’augmenter les exportations turques de 25 milliards de dollars.

Le premier ministre turc a, quelques jours plus tard, également annoncé sa volonté de renforcer la place de la Turquie sur la scène internationale en rappelant que le pays possédait les capacités nécessaires (centres de tir, d’essai et d’évaluation) pour que les pays de l’OTAN puissent venir tester leurs armes. Il a aussi rappelé qu’il y a encore quelques années de ça (jusqu’en 2002) la Turquie était dépendante à 80% des importations pour sa défense – chiffre largement en baisse depuis son arrivée au pouvoir la même année. Ce à quoi il a ajouté « le pouvoir économique et le pouvoir militaire sont parallèles. Le destin d’un pays qui ne peut pas produire ses propres tanks, avions ou bateaux sera entre les mains de celui qui le pourra ». Alliant la parole aux actes, la Turquie a lancé le mois dernier le drone KARAYEL, développé par une entreprise nationale.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription