0
Espace
La sonde israélienne Bereshit à la veille de se poser sur la Lune © SpaceIL

| Pierre-François Mouriaux

La sonde israélienne Bereshit à la veille de se poser sur la Lune

L’Etat hébreu s’apprête à devenir la quatrième puissance à déposer un engin en douceur sur la Lune.

Construite par l’association SpaceIL dans le cadre du concours Google Lunar XPrize et lancée le 22 février dernier par un Falcon 9 de SpaceX, la sonde israélienne Bereshit (Au commencement, en hébreu) devait se poser sur la Lune demain, jeudi 11 avril.

Bereshit était entrée sur orbite lunaire une semaine auparavant, et visait la partie nord de la Mer de la Sérénité. Le point d’impact de Bereshit formera le haut d’un triangle, dont les deux autres côtés correspondent aux sites d’atterrissage de la mission soviétique Luna 21/Lunokhod 2, déposée en janvier 1973 au sud-est, en bordure de la Mer de la Sérénité, et de la mission américaine Apollo 15, arrivée le 30 juillet 1971 au sud-ouest, dans la Mer des Pluies voisine.

 

Une espérance de vie de quelques jours.

Israël deviendra ainsi la quatrième nation, après la Russie, les États-Unis et la Chine, à réaliser un atterrissage en douceur sur la surface de l’astre des nuits.

Dépourvu de système capable de réguler sa température, la sonde Bereshit ne devrait survivre que deux ou à trois jours à la surface, après avoir cependant renvoyé vers la Terre des clichés et même des vidéos de l'atterrissage.

Bereshit GoogleLunarXPrize Israël Lune Sondes interplanétaires

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription