1
Ukraine
La Slovaquie va accueillir un centre de réparation de KNDS pour les CAESAr, PzH2000, Gepard... ukrainiens
La Slovaquie va accueillir un centre de réparation de KNDS pour les CAESAr, PzH2000, Gepard... ukrainiens
© Gaétan Powis

| Gaétan Powis 323 mots

La Slovaquie va accueillir un centre de réparation de KNDS pour les CAESAr, PzH2000, Gepard... ukrainiens

Les Ukrainiens disposent de nombreux véhicules offerts par des pays les soutenant mais n'ont que très peu de pièces de rechange. La Slovaquie et l'Allemagne ont ainsi trouvé un accord pour établir une base de réparation en Slovaquie pour certains véhicules. La base sera déployée par l'entreprise KNDS et ce, très rapidement puisqu'elle sera opérationnelle au début du mois de décembre.

A force d'utilisation, l'usure des armes diminue leur efficacité, demandant ainsi aux forces armées de détenir des capacités techniques afin d'entretenir armes et véhicules. Cependant, il arrive un moment où les besoins en entretiens deviennent directement des réparations lourdes. Pour les Forces armées ukrainiennes, la rareté de certains matériels donne encore plus d'intérêt à les garder en bon état, tout particulièrement les systèmes d'artillerie de dernière génération.

Mais depuis le 15 novembre, ce problème de soutien technique concernant des systèmes importants est en train de trouver une solution. En effet, la Slovaquie a trouvé un accord avec l'Allemagne pour fournir un appui technique pour plusieurs systèmes livrés à l'Ukraine. Ainsi, l'entreprise KNDS (qui rassemble NEXTER et KMW) a annoncé dans un communiqué de presse qu'elle allait déployer en Slovaquie une base avancée équipée pour l'entretien des véhicules de son catalogue fournis aux Ukrainiens :

  • Obusier automoteur PzH 2000 (155 mm)
  • Obusier automoteur CAESAr (155 mm)
  • Lance-roquettes multiple MARS II (version allemande du M270 MLRS)
  • Blindé antiaérien courte portée Gepard
  • Véhicule blindé de transport Dingo

La base en question s'étendra sur une superficie de 800 mètres carré et aura une capacité d’accueil de six véhicules. Les délais de déploiements sont très courts puisque la base devrait être opérationnelle au début du mois de décembre 2022. L'accord inclus un fonctionnement de la base pendant deux ans (jusqu'à la fin de l'année 2024). Le personnel déployé appartiendra à l'entreprise allemande KMW. Il faut noter que KNDS annonce également être ouverte à la coopération avec d'autres entreprises européennes de défense pour étendre sa future base en Slovaquie afin d'y accueillir d'autres véhicules ukrainiens mais ne provenant pas de son catalogue.

Le premier CAESAr endommagé a été récemment confirmé (voir l'article sur le sujet). Au vu de la rareté de ce type de matériel de pointe au sein des Forces armées ukrainiennes, il est fort probable que ce dernier sera prochainement transféré en Slovaquie pour réparations.


Répondre à () :

| 19/11/2022 11:29

Accueillir...

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité