34
Défense
La France commande trois E-2D Advanced Hawkeye pour 353 M$
La France commande trois E-2D Advanced Hawkeye pour 353 M$

| Xavier Tytelman 383 mots

La France commande trois E-2D Advanced Hawkeye pour 353 M$

Afin de remplacer le parc de E-2C vieillissant et accroître les performances du groupe aérien embarqué, un contrat pour l'acquisition de E-2D a été signé au profit de la Marine Nationale.

Un contrat pour remplacer le parc réceptionné en 2003

Le Département de la Défense a publié les détails du contrat signé par la France en vue de l'acquisition de trois appareils de guet aérien embarqué E-2D Advanced Hawkeye. Le montant du contrat s'élève à 353.584.118$ par avion, dont 2,16% reviendront à Potez, l'entreprise landaise basée à Aire-sur-l’Adour et ayant conclu un partenariat avec Northrop Grumman dans le cadre du premier achat des E-2C exploités par la Marine Nationale depuis 2003. Outre les appareils, le contrat comprendra également la fourniture de nombreuses pièces de rechange, dont quatre moteurs, un systèmes de mesure de soutien électroniques, deux ensembles de communication de données L-16, quatre GPS / INS (EGI) intégrés, un interrogateur IFF.

Une forte montée en puissance grâce aux nouveaux appareils

Ces appareils, qui devront être livrés en avril 2027, permettront de garantir une amélioration forte des capacités de l'appareil à bord duquel 5 officiers prennent place (2 pilotes et 3 dans la tranche tactique) :

  • une autonomie accrue, grâce à des moteurs plus efficaces, l'utilisation de turbopropulseurs octopales, mais surtout une perche de ravitaillement,
  • une capacité de détection et de traitement de l'information accrue, avec le nouveau radar AN/APY-9 à antenne active, une amélioration de la puissance de calcul pour suivre davantage de cibles (l'E-2C ne suivant "que" 1800 pistes, une valeur qui pourrait devenir trop faible dans le cadre des guerres intégrant un grand nombre de drones de petite taille),
  • un avionique modernisée comprenant notamment des écrans tactiles ainsi que des ordinateurs de bord plus performants,
  • des liaisons de données satellite et radio améliorées, permettant notamment de désigner des cibles au profit des autres aéronefs, permettant à ceux-ci de ne pas se découvrir en utilisant leur radar.

Outre ces capacités, l'Hawkeye possède également des capteurs permettant de détecter les radars utilisés sur sa zone de patrouille, offrant la possibilité d'identifier les aéronefs ou navires présents sur une zone. Il est le seul avion de guet aérien embarqué au monde, ses performances et son rapport poids / puissance ne permettant de le faire décoller que de porte-aéronefs utilisant des catapultes, une spécificité qui limite son usage aux forces navales françaises et américaines. Lors du retrait du porte-avions Charles de Gaulle, les E-2D continueront leur carrière à bord du futur PA-NG en cours de conception.

Répondre à () :

Petrau | 26/12/2021 11:34

Un excellent avion sans aucun doute dont auraient bien aimé disposer nos amis britanniques pour leurs porte-avions. Mais en faisant le choix de navires à tremplin (donc sans catapulte), ils se sont privé de toute possibilité de guet aérien les mettant en situation de n'être que des "accompagnateurs" d'escadre américaine. Ils dependent également des américains pour le ravitaillement en vol de leur F35B, ces derniers ne disposant pas de la fonction "nounou" contrairement au F18 ou au Rafale.

Hannosset Étienne | 26/12/2021 14:06

Cela porte, grosso modo, les achats de matériel US par les français pour leur futur porte avions à 3 milliards d’euros. Mon petit doigt me dit que l’étape suivante sera, dans 10 ans, l’achat de F35C et de Tempest. Un renoncement progressif, dont il faut se réjouir, de l’isolationnisme de la France.

Skol | 26/12/2021 20:53

Ah ouais renoncer à "l'isolationnisme" (spoiler : ça n'existe pas) , pour se soumettre et dépendre encore un peu plus des ricains. Bien vu ça, bon plan...

Juju l | 26/12/2021 22:01

Heu pardon !!! Nous avons déjà des hawkey c est juste un renouvellement de flotte rien à voir avec de l isio je ne sais quoi! Merci de prendre connaissance du sujet avant D annoncer des anneries....

Juju l | 26/12/2021 22:01

Heu pardon !!! Nous avons déjà des hawkey c est juste un renouvellement de flotte rien à voir avec de l isio je ne sais quoi! Merci de prendre connaissance du sujet avant D annoncer des anneries....

Etienne Hannosset | 26/12/2021 23:54

@Skol. L’année prochaine, demandez au père Noël de vous apporter un bon dictionnaire de la langue française, le Petit Robert par exemple, ça vous sera utile ... 🤣🤣🤣🤣🤣

Etienne Hannosset | 26/12/2021 23:57

@Juju l. L’année prochaine, demandez au père Noël de vous apporter un bon dictionnaire de la langue française, le Petit Robert par exemple, ça vous sera utile... 🤣🤣🤣🤣🤣

Mike | 27/12/2021 12:36

Il y peu de chances que cela arrive, Dassault ne sera jamais sacrifié pour des F35 ou des Tempest. D'ailleurs il y pas photo sur l'histoire du rafale/eurofighter, le premier monte en production alors que le second va bientôt ne plus être produit. Ca va être compliqué de faire de la R&D pour les anglais sans export de l'avion précédent.

Hannosset Étienne | 27/12/2021 16:32

@Mike. Tout d’abord, le Rafale SERA sacrifié tout simplement parce que la France qui n’a plus les moyens financiers pour développer seule un avion de 5ème ou de 6ème génération n’acceptera jamais de se contenter d’un avion de 4,5ème génération... Ensuite, ne vous tracassez pas pour le R&D du Tempest. Puisque la presse franco française l’a caché, je vous informe que la Grande Bretagne (BAE et ROLL ROYCES) et le Japon ont signé un accord et voté un premier budget pour la conception et le développement d’un réacteur de future génération. Ils avancent, EUX ! Eurasiantimes.com du 26 décembre en cadeau.

Skol | 27/12/2021 17:55

Tacler sur la grammaire en quasi 2022 quel sens de la répartie incroyable. En attendant je persiste : se soumettre aux américains en matière de défense est la pire chose à faire c'est littéralement sous traîter la défense nationale. En plus de devoir demander la "permission" aux ricains d'engager leur matériel sur un théâtre d'opérations.

Hannosset Étienne | 27/12/2021 18:19

@Skoll. Vous confondez grammaire et vocabulaire. Fallait pas essayer de jouer au plus malin...

Mike | 27/12/2021 20:13

"tout simplement parce que la France qui n’a plus les moyens financiers pour développer seule un avion de 5ème ou de 6ème génération"... J'ai déjà entendu ça...quand la France a quitté l'Otan en 1966, les Américains nous ont affirmés qu'on ne pourrait pas être indépendant sur les armes principales ( Tank, avions, SNLE, ...), pareil quand on a fait le mirage 2000 et le rafale....d'ailleurs si les Allemands et les Espagnols se sont rapprochés de Dassault pour le SCAF et non des Anglais avec le Tempest...c'est qu'ils ont appris (eux) de leurs erreurs de jugement sur la technologie française.

Skol | 27/12/2021 20:42

Ah ouais et ça persiste dans le même style Chaud le niveau…

Loufi | 27/12/2021 03:12

Mdr 2.16% de compensation, les pro de la négociation d'offset 🤣🤣🤣 je ne sais même pas s'il faut en rire ou pleurer tellement c'est ridicule. Pendant ce temps tous les autres pays exigent a minima 50% de compensation. La France n'en raté vraiment pas une pour être pathétique. Bon sinon au final 300millions c'est pas si cher pour ces avions. On est loin du milliard et demi annoncé plus tôt.

Machin_10 | 27/12/2021 12:07

Le milliard et demi c'est la pack catapulte EMALS/brins d'arrêt (1.2 G€) + le pack E-2D (0.3 G€)

Etienne Hannosset | 27/12/2021 12:11

J’imagine la négotiation: Le camenbert: Bonjour chef, je voudrais vous acheter 3 Hawkeye, mais J’EXIGE 50% de compensation ! Le boss: Salut camenbert. Et si je ne suis pas d’accord, vous acheterez des avions luxembourgeois? Le camenbert: Si vous n’êtes pas d’accord, alors Dassault soudera un radar Thales sur le dos de 3 Rafale. Le boss: Et avec les Allemands, tu négocies aussi comme ça? Le camenbert: Bin oui. Le boss: Et tu obtiens des résultats ? Le camenbert: Bin non. Et à cause d’eux, on n’aura pas de Scaf. Ils sont méchants, les Allemands. Le boss: Ne te tracasses pas camenbert, moi je suis un boss gentil, je te vendrai des F35... 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

forêt10 | 27/12/2021 13:36

Bonjour à tous J'avoue ne pas comprendre cette (2ème) commande, ni surtout le montant de "seulement" 353 M$. Voici ce que l'on pouvait lire dans les divers communiqués de l'époque: En janvier 2021, il fut rapporté que la France venait de signer une lettre d’offre et d’acceptation [LOA – Letter of Offer and Acceptance] en vue de se procurer trois avions embarqués de guet aérien E-2D Advanced Hawkeye auprès du constructeur américain Northrop Grumman. Lors de cette LOA le chiffre d'environ 2 Md$ a été avancé pour ces trois avions. Cela étant, selon l’avis publié par la Defense Security Cooperation Agence [DSCA], l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains dans le cadre du dispositif des « Foreign Military Sales », il ne pourra pas excéder les 2 milliards de dollars. Cette somme comprend, outre la livraison des avions, la fourniture de 10 turbopropulseurs Rolls Royce T-56-427A [6 installés et 4 de rechange], 3 radars à balayage mécanique et électronique AN/APY-9 pouvant détecter simultanément des cibles aériennes et navales, 4 systèmes de mesure de soutien électronique [MSE] AN/ALQ-217, 5 systèmes de communications L-16 [Liaison 16] et des dispositifs IFF [identification amis/ennemis]. Si la commande n’a pas encore été officiellement notifiée, Northrop Grumman vient cependant d’obtenir un contrat de 99 millions de dollars auprès du Pentagone, au titre de cette commande française à venir. « Northrop Grumman Systems Corp […] se voit notifier une modification de 99.038.122 dollars à un contrat à prix fixe précédemment attribué [N0001918C1037]. Cette modification donne la possibilité de se procurer des articles sur le long terme ainsi que des services associés à l’appui de la production et de la livraison de trois avions E-2D Advanced Hawkeye pour le gouvernement français », précise le communiqué du Pentagone. Les travaux associés à ce contrat devront être achevés d’ici avril 2027. Si A&C ou quelqu'un d'autre pourrait éclairer ma lanterne...

Petrau | 27/12/2021 14:25

Bonjour. Les 2 Md$ que vous évoquez comprennent également 2 catapultes électromagnétiques et le système de freinage des brins d'arrêt du futur PA nucléaire devant succéder au Charles de Gaulle. J'espère que ces commandes supplémentaires ne seront jamais passées car je crois aberrant de disposer d'un PA à mi temps compte tenu de son indisponibilité pendant les périodes d'entretien et de grand carénage. Les PA seront de plus à très court terme des cibles faciles pour les planeurs hypersoniques quasiment impossible à intercepter et très proche d'une mise en service en Chine et en Russie. Toutefois, les 3 Hawkeyes commandés pourront trouver un usage lors du désarmement du Charles de Gaulle comme solution transitoire au remplacement des AWACS E3A de l'armée de l'air.

forêt10 | 27/12/2021 14:57

@Petrau Merci pour votre réponse. Toutefois concernant les EMALS; d'après un article de Naval News en date du 20 décembre 2021, cette commande à plus ou moins été déjà notifiée à General Atomics pour 1,321 Md$ . Comprenne qui pourra!

Hannosset Étienne | 27/12/2021 18:14

Explications en dessous...

Hannosset Étienne | 27/12/2021 18:11

Petrau se trompe complètement. A sa décharge, il faut reconnaître que l’article est très mal rédigé... Pour comprendre, il faut reprendre les accords des 13 derniers mois. Il y a un an, décembre 2020, la France a signé une LOA avec un prix max de 2 milliards de dollars soit 1,765 milliards d’euros. En language clair, cela signifie qu’il y a un an, la France s’est définitivement engagée à acheter à condition que le prix total (3 avions + pieces de rechange, etc) Dans ce genre de contrats, l’acheteur s’engage toujours SANS CONNAITRE LE PRIX. C’est bizarre mais c’est ainsi. Voici quelques jours, la France a appris que le prix UNITAIRE de l’avion était définitivement fixé à 353.584.118$, soit 1.060.752.354$ pour les 3 avions. A cela, il faudra encore AJOUTER le prix des "accessoires" ... soit environ 1 second milliard de dollars... Rassurez vous, puisque c’est un marché avec les USA (et pas avec le constructeur) oncle Jo s’arrangera pour que le prix global soit inférieur à 2 milliards de dollars. SAUF SI, vous n’êtes pas gentils ! ÉVIDEMMENT, il faut ajouter 1,2 milliard d’euros pour les 2 catapultes et les brins d’arrêt. Bref, déjà 3 milliards dans la poche des Américains grâce au PANG qui ne sera peut-être jamais construit. PLUS évidemment 3 autres milliards pour les F35C ...

forêt10 | 27/12/2021 18:42

@ Hannosset Etienne Merci pour votre précision. C'est en effet ce que j'avais cru comprendre initialement, donc on se dirige gentiment vers 4 Md$ pour la seule partie US. Pas mal pour un programme chiffré à 9 Md€. Décidément, les médias, quels qu'ils soient deviennent de plus en plus hermétiques.

Hannosset Étienne | 27/12/2021 19:15

Plutôt 3 à 3,2 milliards. Pour le coût total, c’est 9 milliards SANS les avions. D’ici la fin de vie du PANG, la France DEVRA acheter une cinquantaine d’avions de 7ème ou 8ème génération. Encore 10 milliards??? Les impôts vont augmenter ... C’est vrai aussi que la presse française est de moins en moins crédible. Elle souffle dans le sens décidé par le pouvoir politique.

Dam | 30/12/2021 20:16

Hannossette, tu dois être un belge de 36 ans qui vis toujours chez ta môman en banlieue de molenchose Le gars n’a toujours pas digérer d avoir perdu la coupe de foot C est un mytho qui squatte la cave de sa daronne C edt pour cela qui la le seum Mouhahaah Nb: j aime les belge ( a part toi )

Hannosset Étienne | 27/12/2021 23:10

@Mike. C’est plutôt la France qui s’est rapprochée de son banquier Allemand ...

Mike | 28/12/2021 14:03

@ Hannosset Etienne: Vous avez raison seulement si la prochaine guerre se règle à coup de bataillons de comptables ou de banquiers...Ce qui est peu probable! L'Allemagne et l'Espagne ont bien plus besoin de la technologie françaises que nous de leurs fonds. C'est bien le matériel qui fait la différence opérationnelle et non de savoir d'où viennent l'argent du R&D. Pour votre défense un SCAF uniquement français sera laborieux mais pas du tout impossible, l'histoire la mainte fois prouvé.

Hannosset Étienne | 28/12/2021 17:35

@Mike. Le FF n’existe plus ... Plus d’ Euro banquier, plus d’sous. Plus d’sous, plus d’avion national, mais encore plus de gilets jaunes...

Petrau | 28/12/2021 12:37

@Mike. J'approuve vos propos. Je pense par ailleurs qu'il n'a échappé à personne que l'Inde et la France ont signé (de mémoire l'an passé) un accord de partenariat pour le développement des briques technologiques à même d'intégrer un nouveau moteur à l'usage d'un avion de combat futur. A l'échéance de la mise en service de ce nouvel avion, l'Inde sera une des toutes premières puissances mondiales. Ce n'est pas rien.

Mike | 28/12/2021 14:23

Je pense pas que l'Inde puisse dépassé la Chine ou les USA mais c'est sûr que il faut pas négliger son potentiel. La France a comme principal atout pour un client export, d'être membre de l'OTAN mais suffisamment indépendant des USA. Ce qui représente une 3éme vois entre les USA et l'alliance Moscou/Pékin pour l'achat d'armement. En achetant français des pays "neutres" envois un signal fort envers l'OTAN mais aussi tempère la Russie ou la Chine en ne dépendant pas directement des USA. N'en déplaise à Etienne mais l'industrie d'armement FR a encore de beaux jours devant elle, même si c'est vrai qu'elle ne pourra faire mouche sur tout les tableaux.

Hannosset Étienne | 28/12/2021 15:33

En tout cas, à moi, ça n’avait pas échappé, au point que devant les énormes titres élogieux de la presse française, j’avais eu la curiosité de consulter le texte officiel communiqué aux députés français. Je n’en dis pas plus, vous aurez deviné... Par contre, j’ai le sentiment que le MoU du 5 février 2021 a échappé à votre attention. J’imagine que vous savez ce qu’est un MoU. Que dit il ? Voici le texte officiel: "Les parties ont l’intention (ndlr: rien que l’intention ...) d’explorer les opportunités d’assemblage du moteur Safran M88 (ndlr: on est très loin d’un R&D pour un moteur du futur ...) et de fabriquer des composants du moteur pour un lot supplémentaire d’avions Rafale pour l’Inde, (...)" Bref, pas de quoi s’émerveiller ! Merci de m’avoir donné l’occasion de corriger vos informations de propagande.

Hannosset Étienne | 28/12/2021 15:47

@Mike. Vous avez oublié l’ATOUT PRINCIPAL de la France en Inde (qui, à mes yeux, est un marché potentiel énorme que j’espère, la France conquierra !)

Petrau | 28/12/2021 17:30

@Mike. L'accord entre Safran et Hal prévoit explicitement un partenariat entre les deux entreprises pour développer en Inde un moteur de la classe des 110 KN de poussée. J'espère avoir été précis. Mon seul souci est de partager ce que je sais et je ne pretend surtout pas détenir la vérité (pour sourire, mais vous le savez sûrement, "La Pravda" signifie "La Vérité") . Je n'agresse jamais mes contradicteurs, s'ils sont méprisants je les ignore.

Hannosset Étienne | 28/12/2021 18:27

Et bien non ! C’est effectivement ce que Safran a annoncé, en février dernier et qui à l’époque a été relayé par une certaine presse. Mais pas une ligne, pas un mot, dans le texte de l’accord... Désolé de vous avoir à nouveau corrigé. Ne prenez pas mes corrections pour de la médisance, vous êtes d’ailleurs un des rares commentateurs que je trouve intelligents.

Petrau | 28/12/2021 17:47

@Mike. L'accord signé entre la GB et le Japon est un "protocole de coopération" pour lequel nos amis britanniques prévoient d'investir 30 millions de livres. Cette fois, j'espère n'avoir rien oublié. Bien cordialement.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription