0
Industrie
La France bouge sur le biocarburant
La France bouge sur le biocarburant

| HEGUY Jean-Baptiste

La France bouge sur le biocarburant

LE 27 JANVIER DERNIER, LES MINISTRES ELISABETH BORNE ET JEAN-BAPTISTE DJEBARRI ONT LANCÉ À TOULOUSE UNE INITIATIVE POUR DÉVELOPPER UNE FILIÈRE BIOCARBURANT DANS LE TRANSPORT AÉRIEN. LA FEUILLE DE ROUTE FIXE POUR OBJECTIF D'ARRIVER À 2 % DE BIOCARBURANT EN 2025 ET 5 % EN 2030.

Est-ce une énième conséquence de l'effet Greta ? La France vient enfin de donner le coup d'envoi au développement d'une filière de production pour le secteur du transport aérien, répondant à une demande récurrente des compagnies aériennes. Concrètement, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d'Etat aux Transports, se sont déplacés à Toulouse le 27 janvier pour lancer officiellement un appel à manifestation d'intérêt (AMI). Pour mémoire, l'AMI est un mécanisme mis en place par un financeur (en l'occurrence l'Etat) pour l'attribution d'une subvention. La différence entre l'AMI et l'appel à projets réside dans le fait que dans le premier les éléments de cadrage sont faibles, voire inexistants, contrairement à l'appel à projets. Cette initiative a été lancée en collaboration avec Air France, Airbus, Safran, Total et Suez Environnement, ce qui n'est pas un hasard puisque ces partenaires étaient déjà signataires de l'ECV (Engagement pour la croissance verte) conclu en décembre 2017.

Retrouvez l'intégralité de cet article (31 janvier 2020, n°2673), en format PDF, ci-dessous. 
 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription