0
Espace
La deuxième sortie dans l'espace de Thomas Pesquet © NASA

| Pierre-François Mouriaux

La deuxième sortie dans l'espace de Thomas Pesquet

Thomas Pesquet a réalisé vendredi sa deuxième « marche » dans le vide spatial, aux côtés de Shane Kimbrough. Les deux hommes ont mené toutes les activités prévues, ainsi qu’une tâche supplémentaire.

D’abord annoncée par la Nasa pour le 28 mars, la 40e EVA (Extra Vehicular Activity ou sortie extravéhiculaire) américaine réalisée depuis le module Quest de la Station spatiale internationale s’est finalement déroulée le 24 mars, menée par Shane Kimbrough (EV1) et Thomas Pesquet (EV2), un peu plus de deux mois après leur première sortie commune, impressionnante d’efficacité.

La nouvelle séance a duré 6 heures et 34 minutes, débutant à 11h24 UTC (avec plus d’une demi-heure d’avance) et se terminant à 17h58. Les deux hommes étaient cette fois affectés à des activités distinctes, chacun de leur côté.

 

Traces de peinture.

Trois tâches principales avaient été confiées à Shane Kimbrough : échanger du matériel informatique, déconnecter le port d’amarrage PMA-3 (en vue de son déplacement demain dimanche vers une autre zone de la station, à l'aide du bras robotique), et démonter deux caméras sur le module japonais Kibo. Constamment en avance sur son programme, l’Américain a même réalisé une activité complémentaire, remplaçant un projecteur d’une plateforme mobile.

Thomas Pesquet, lui, a d’abord été chargé d’inspecter un radiateur de l’ISS, installé dans un cale-pied piloté depuis l’intérieur de la station par Peggy Whitson. Durant près de 2h30, il a essayé de déceler une légère fuite d’ammoniaque repérée dans le système de refroidissement, en vain. Mais les images prises avec sa GoPro vont être attentivement étudiées par les équipes au sol. Le Français s’est ensuite affairé, durant près de deux heures, à la lubrification de l’extrêmité du robot Dextre, également déplacé par Peggy Whitson.

A l’issue de l’EVA, Shane Kimbrough constatant que ses gants avaient ramassé de la matière jaune, Peggy Whitson et Oleg Novitski ont enfilé masque, lunettes et gants pour accueillir leurs collègues, et ont aussitôt placé les gants souillés dans un emballage hermétique, qui sera certainement renvoyé sur Terre.

 

A suivre

Deux autres sorties hors de l’ISS sont prochainement prévues pour les membres de l’Expedition 50, le 30 mars (avec Shane Kimbrough et Peggy Whitson), puis le 6 avril (avec Shane Kimbrough et Thomas Pesquet). Le Français, avec un total de 12 heures et 32 minutes passées dans le vide, est aujourd’hui l’astronaute européen de la promotion 2009 le plus expérimenté. Lors de sa troisième sortie, il égalera le record national de Philippe Perrin, auteur de trois EVA au cours d’une même mission, en juin 2002.

ESA EVA ISS Mission Proxima Sortie extravéhiculaire station spatiale internationale thomas pesquet Zodiac Aerospace Airbus Aircraft Interiors 2018 aménagement cabines avions Airbus Defence & Space Ariane 5ECA Arianespace EDRS Eutelsat Lancement Satellite 2019 SSL

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription