0
Aviation Civile
La Commission européenne donne son aval officiel au lancement d'ITA
La Commission européenne donne son aval officiel au lancement d'ITA
© Airbus

| HEGUY Jean-Baptiste 238 mots

La Commission européenne donne son aval officiel au lancement d'ITA

Parallèlement au feu vert donné à ITA, Bruxelles a sommé Alitalia de rembourser à Rome 900 millions d'aide d'Etat, considérée comme illégale.

Il n'y avait pas eu encore d'accord formel de l'Union européenne sur le lancement de la nouvelle compagnie aérienne italienne ITA. C'est désormais chose faite. Dans un communiqué publié en date de vendredi 10 septembre, la Commission européenne a approuvé l'injection de 1,35 milliards d'euros dans la nouvelle compagnie italienne, ayant constaté "une séparation nette entre Alitalia et la nouvelle compagnie aérienne ITA et que cet investissement dans ITA était conforme aux conditions qu'un investisseur privé aurait acceptées". 

Une deuxième aide en observation

Reconnaissant qu'il y a bien une "discontinuité économique" entre ITA et Alitalia, la Commission a par ailleurs jugé que l'aide de 900 millions d'euros qu'Alitalia avait reçu de l'Etat italien en mai 2017 était une aide illégale d'Etat et que cette somme devait être rendue à Rome. La Commission européenne n'a pour l'instant pas dit ce qu'il en était pour la deuxième aide, d'un montant de 400 millions d'euros, dont Alitalia a bénéficié fin 2019. 

Une flotte de départ de 52 avions

ITA pourra donc commencer ses activités dès le 15 octobre avec une flotte de 52 avions. La montée en charge prévue est une flotte de 78 avions en 2022 et 105 à la fin de 2025, sont 81 seront de toute nouvelle génération. ITA pourrait reprendre au total 2 800 salariés d'Alitalia dès cette année et 5 750 de plus l'année prochaine. Alitalia comptait au dernier pointage un total de 11 000 salariés. 

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription