0
Défense
L'armée de l'air américaine commande 31 nouveaux radars SABR AESA pour équiper ses F-16
L'armée de l'air américaine commande 31 nouveaux radars SABR AESA pour équiper ses F-16
© Joseph Pick, USAF

| Dorian de Schaepmeester 487 mots

L'armée de l'air américaine commande 31 nouveaux radars SABR AESA pour équiper ses F-16

L'armée de l'air américaine a commandé une trentaine de nouveaux radars AESA auprès de Northrop Grumman. Les systèmes viendront moderniser plusieurs F-16 de l'USAF au cours des années à venir.

Coup de neuf pour les F-16 de l'U.S. Air Force

Les F-16 américains n'ont certainement pas dit leur dernier mot. Le Département de la Défense (DoD) des États-Unis et la firme Northrop Grumman annonçait le 22 juillet que le constructeur aéronautique allait développer et produire 31 nouveaux modèles de radar SABR AESA. Le Scalable Agile Beam Radar ("Radar à faisceau évolutif") APG-83 est un radar à antenne active (AESA pour "Active Electronically Scanned Array"), destiné à détecter et à fournir des informations à un système de conduite de tir. Ces systèmes permettent de frapper une cible rapidement et avec une grande précision. L'APG-83 est l'une des plus modernes itérations de radars AESA, reprenant des éléments du radar APG-77, installé sur les F-22 Raptor et l'APG-81 intégré au F-35, principalement utilisé pour éviter aux appareils de se faire détecter par des systèmes ennemis. 

Les 31 radars seront progressivement incorporés à différents F-16 de l'armée de l'air américaine. Selon le média spécialisé Shephard, la commande coûte 88 millions de dollars au gouvernement américain, portant l'intégralité du contrat de fabrication de SABR à 1,22 milliard de dollars. La production des radars devrait être achevée d'ici juillet 2025, tel qu'annoncé par le Département de la Défense. La conception de l'APG-83, si elle est similaire aux radars AESA du F-35 et du F-22, a nécessité des adaptations de la part de Northrop pour les rendre compatibles aux F-16. La firme a notamment retravaillé la structure, les systèmes de refroidissement ou la puissance du radar. Les systèmes plus anciens tels que l'APG-66 et l'APG-68, présents sur le F-16 et le F-18, restent opérationnels mais seront remplacés sur les appareils modernisés. 

Le radar SABR AESA installé dans le nez d'un avion, à Miramar en Californie.
Le radar SABR AESA installé dans le nez d'un avion, à Miramar en Californie. © Northrop Grumman
Le radar SABR AESA installé dans le nez d'un avion, à Miramar en Californie.

Près de 600 F-16 modernisés

En mars 2022, The Defense Post rapportait que l'U.S. Air Force souhaitait moderniser 600 F-16 Block 40 et 50. L'objectif était de rendre les appareils de quatrième génération plus performants et de les adapter aux défis technologiques actuels. Les F-16 de Lockheed sont en activité depuis 1978, date à laquelle ils ont été mis en service dans l'armée de l'air américaine. Réputés pour leurs performances et leur fiabilité, les F-16 sont utilisés par 25 pays. Aux États-Unis, plus de 1 300 unités sont encore en service, bien que la dernière livraison par Lockheed ne remonte à 2005.  Capable d'atteindre une vitesse de 2 170 km/h (soit Mach 2.04), le F-16 peut frapper une cible située à 530 km et voler à une altitude de 15 200 mètres. Polyvalent, il peut tirer des munitions de calibre 20 mm grâce à un canon M61A1 Vulcain et emporte divers missiles tels que l'AIM-9 ou l'AIM-7 Sparrow ainsi que des bombes à guidage laser. 

Des F-16 du 55ème escadron expéditionnaire de chasse de l'U.S. Air Force en vol lors d'un exercice.
Des F-16 du 55ème escadron expéditionnaire de chasse de l'U.S. Air Force en vol lors d'un exercice. © Matthew Plew, USAF
Des F-16 du 55ème escadron expéditionnaire de chasse de l'U.S. Air Force en vol lors d'un exercice.

L'opération de "rénovation" des 600 F-16 pourrait s'étendre après 2025. Le projet coûtera au gouvernement américain la bagatelle de 6 milliards de dollars, chaque avion coutant entre 20 et 60 millions de dollars à l'unité. Il impliquera près de 18 bases aériennes et six commandements des forces armées. 


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité