0
Aviation Civile
Kulula privée de Boeing 737-800 supplémentaires
Kulula privée de Boeing 737-800 supplémentaires
© Kulula

| yann cochennec

Kulula privée de Boeing 737-800 supplémentaires

La compagnie aérienne sud-africaine à bas coûts Kulula se faisait une joie de réceptionner ses trois derniers Boeing 737-800 d'une commande passée en 2009. Les avions étaient attendus pour octobre, puis en février et novembre 2016. Patatras : la fermeture de l'Exim Bank, qui jouait un rôle crucial dans le financement des ventes américaines à l'export, remet en cause ces livraisons. Mais pas seulement.

Kulula, par le biais de sa maison-mère Comair, avait aussi passé commande ferme pour huit Boeing 737 MAX 8 pour livraisons démarrant en 2019. Et le transporteur pourrait être contraint d'annuler ce contrat, "faute de pouvoir bénéficier du soutien de l'Exim Bank dans le financement des pré-paiements requis pour ces avions et qui doivent être versés à partir de l'année prochaine", a indiqué Erik Venter, président de Comair, dans un courrier adressé aux deux dirigeants de Boeing, Dennis Muilenburg et Ray Conner.

Du coup, le président de Comair se dit "contraint d'ouvrir des discussions avec Airbus et les agences européennes de financement à l'export pour trouver un soutien financier". Avec à la clef, l'abandon du 737 MAX 8 pour l'Airbus A320neo. En attendant, Comair doit trouver une solution de rechange pour les trois 737-800 dont le montage financier s'était appuyé sur le soutien de l'Exim Bank.

Et faute de cette dernière, "Comair est obligée de trouver d'autres sources de financement à un coût beaucoup plus élevé en raison de la faiblesse de la monnaie sud-africaine et la petite taille de la compagnie aérienne", indique Erik Venter.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription