0
Aviation Civile
J-1 pour l'avion électrique E-Fan © ABACA

| Duncan

J-1 pour l'avion électrique E-Fan

Il était une des attractions du Salon du Bourget. Demain 10 juillet, 106 ans après Louis Blériot, l’avion électrique E-Fan va tenter un exploit historique : la traversée de la Manche.

Contrairement à Louis Blériot, l’avion démonstrateur développé par Airbus Group et Daher partira de l’Angleterre. Si les conditions météo sont favorables, l’appareil décollera de l’aéroport de Lydd, à une quinzaine de km de Folkestone, à 9h15 (heure locale). Il doit se poser à Calais environ 45 minutes plus tard.

Entièrement construit en composites, le démonstrateur monoplace de 9,50 m d’envergure est propulsé par deux moteurs électriques d'une puissance combinée maximale de 60 kW. Il a réalisé plus de 100 vols depuis mars 2014.

Transporté en Angleterre par camion et ferry depuis le sud-ouest de la France, l’appareil réalise actuellement ses derniers vols de préparation pour la tentative de demain.

Ce vol symbolique, qui entre dans le cadre des projets phare de la "Nouvelle France Industrielle", préfigure la prochaine étape du programme : l’implantation de la chaîne d'assemblage final du futur modèle biplace E-Fan 2.0 à côté de l'aéroport de Pau-Pyrénées.

Les travaux de construction débuteront au milieu de l'année 2016, en vue d'une mise en service du premier exemplaire vers la fin 2017.

E-Fan

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription