0
Aviation Civile
IndiGo : une bataille commerciale sans merci entre CFM et Pratt & Whitney © Airbus

| Yann Cochennec

IndiGo : une bataille commerciale sans merci entre CFM et Pratt & Whitney

Derrière la nouvelle commande d'IndiGo, les motoristes CFM International et Pratt & Whitney se livrent une bataille commerciale sans merci pour emporter la propulsion des 300 Airbus A320neo.

Avec la nouvelle commande auprès d'Airbus pour 300 exemplaires de la famille A320neo, IndiGo devient le plus gros client de l'Histoire d'Airbus avec désormais un total de 830 appareils commandés, loin devant des les loueurs Gecas (608) et ILFC (600), tous modèles confondus. Derrière cette commande record, les motoristes CFM International et Pratt & Whitney se livrent une bataille commerciale sans merci. Pour propulser ses premiers Airbus A320neo de contrats précédents, IndiGo avait choisi le PW1100G de Pratt & Whitney. Puis, au dernier Salon du Bourget, la compagnie aérienne indienne avait basculé en faveur du CFM Leap-1A pour équiper 280 autres Airbus A320neo et A321neo. Un contrat d'un montant de 20 Md$, prix catalogue, en faveur du moteur conçu et développé par General Electric et Safran Aircraft Engines. Du coup, cette nouvelle tranche de 300 monocouloirs Airbus est vitale dans la bataille commerciale que se livrent les deux motoristes sur les moyen-courriers européens. CFM International a bien l'intention de pousser son avantage tandis que Pratt & Whitney veut reconquérir le terrain perdu. "Le choix du motoriste sera fait ultérieurement", a indiqué Riyaz Peermohamed,  responsable des achats Avions et directeur financier d'IndiGo.

IndiGo Airbus CFM International CFM Leap-1A Pratt & Whitney PW1100G

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription