0
Avions de combat
F-X japonais de 5e génération, BAE propose une offre de soutien au programme
F-X japonais de 5e génération, BAE propose une offre de soutien au programme
© JMOD

| Antony Angrand

F-X japonais de 5e génération, BAE propose une offre de soutien au programme

Suite à la demande d'information émanant du ministère japonais de la Défense et relatif au F-X, BAE Systems a proposé un ensemble de soutien au programme japonais de développement du chasseur de nouvelle génération.

En réponse à la RFI japonaise

Le remplacement des chasseurs F-2 japonais prévu en 2030 avance petit-à-petit. BAE Systems a répondu à une demande d’information (RFI, Request for information) émanant du ministère japonais de la Défense, proposant un ensemble de soutien au programme japonais de développement du chasseur de nouvelle génération, le F-X.

BAE Systems, Boeing et Lockheed Martin  

La réponse à la RFI, qui a été publiée par l’Agence d’acquisition, de technologie et de logistique du JMOD, décrit les capacités techniques dans un éventail de domaines clés, que BAE Systems peut offrir pour soutenir le développement du programme F-X. L’Agence japonaise d’acquisition, de technologie et de logistique (ATLA) a indiqué que la RFI avait été publié le 16 septembre. Sept sociétés ont montré l’intérêt initial, mais seulement trois ont répondu, soit BAE, Boeing et Lockheed Martin.  « Nous croyons fermement que nous pouvons ajouter une valeur significative au programme F-X. Nous sommes impatients de poursuivre nos discussions et nous sommes honorés d’avoir l’occasion de collaborer avec le Japon à ce programme »,  a déclaré Andy Latham, directeur de campagne pour le Japon et  pour l’activité Air de BAE Systems. 

MHI à la base du développement du futur F-3

Quelle que soit la décision du gouvernement japonais, MHI (Mitsubishi Heavy Industries) dirigera la conception pour rechercher la meilleure configuration du futur chasseur afin de répondre le plus précisément possible au cahier des charges. Si, contrairement à ce qui a été affirmé par le passé, le développement ne se fera pas sans partenariat étranger pour des raisons de coûts, le socle sera assuré par l'industrie japonaise. 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription