0
Espace
Extension du système qualité image de l’instrument 3MI de MetOp-SG A © ESA-P. Carril, 2012

| Pierre-François Mouriaux

Extension du système qualité image de l’instrument 3MI de MetOp-SG A

Le Cnes et Eumetsat viennent de signer un accord dans le cadre du développement de système européen de satellites météorologiques sur orbite polaire de nouvelle génération, MetOp-SG.

Jean-Yves Le Gall, président du Cnes, et Alain Ratier, directeur général l'organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques Eumetsat (basée à Damstadt, en Allemagne), ont signé le 2 novembre un accord de coopération portant sur le programme de satellites MetOp-SG (Meteorological Operational Satellite - Second Generation). Ces satellites, au nombre de six, constitueront à partir de 2021 la deuxième génération du système européen d’observatoires météorologiques sur orbite polaire –dont le premier exemplaire, MetOp A, vient de fêter ses dix ans d’activité.

Continuité du service EPS.

L’accord entre le Cnes et Eumetsat porte sur l’instrument 3MI (Multi-viewing, Multi-channel, Multi-polarisation Imager), destiné à la caractérisation des aérosols, dont l’étude servira à la climatologie, la chimie de l’atmosphère, la qualité de l’air et la prévision numérique du temps. Fourni par l’ESA, il équipera le premier modèle de cette nouvelle génération de satellites, MetOp-SG A.

L’accord prévoit l’extension du système qualité image de l’instrument, ainsi que le support au développement de l’instrument pour les aspects lumière parasite et caractérisation sol. Il contribuera ainsi à assurer la continuité du service EPS (Emetsat Polar System) au-delà de 2020, permettra d’améliorer les services existants en matière de prévisions météo, chimie de l’atmosphère et suivi du climat, et fournira des données pour les services opérationnels d’océanographie et d’hydrologie.

Signal fort.

À l’issue de la signature de l’accord, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Le Cnes est particulièrement fier d’avoir signé ce nouvel accord avec Eumetsat, une véritable reconnaissance de nos compétences dans le domaine de la production d’images spatiales de qualité. Notre synergie avec Eumetsat contribue à la mise en place, au niveau mondial, d’un système spatial permettant de surveiller le climat, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat signé lors de la COP21. C’est un nouveau signal fort à la veille de la COP22, qui se tiendra à Marrakech à partir du 7 novembre ».

Météorologie OBSERVATION DE LA TERRE Cnes Eumetsat ESA MetOp ACJ330neo Airbus Corporate Jets A320neo Citilink Garuda

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription