0
Défense
Exclusif : Une version multi missions pour le TBM 900
Exclusif : Une version multi missions pour le TBM 900
© Daher TBM

| ehuberdeau

Exclusif : Une version multi missions pour le TBM 900

A l'occasion du récent salon de Singapour, Daher a présenté le concept du TBM 900 Multi missions (MMA). Le constructeur français a noté l'intérêt croissant, notamment en Asie, pour des plateformes de surveillance et les avions dits « de mission », en particulier pour des avions légers. En équipant le TBM 900 de capteurs et de systèmes de surveillance, Daher entend proposer une plateforme économique et polyvalente. Le concept est actuellement en cours de développement et n'existe qu'au stade du démonstrateur.

Pour développer cette offre, Daher s'est appuyé sur l'expérience accumulée tout au long des années 2000 en travaillant sur des PEA (Programmes amonts) de la DGA. Les différentes version du TBM avaient été employées comme banc d'essai et différents capteurs avaient été intégrés à bord.

Pour effectuer des missions de surveillance et de renseignement, le TBM 900 peut être équipé d'un système électro optique rétractable placé dans la partie arrière de l'appareil. Mais il peut également embarquer sous le ventre un système radar. D'autres capteurs peuvent être montés sous la voilure de l'appareil. Dans la cabine, une console de mise en oeuvre d'un système de mission peut être montée, derrière le pilote, pour un opérateur en charge des différents systèmes et du suivi de la situation tactique. Une situation à laquelle les pilotes peuvent aussi avoir accès sur les écrans du « glass cockpit ». Rapidement reconfigurable, le TBM 900 pourrait toujours effectuer des missions plus classiques tel que le transport de VIP ou de cargo ou encore des évacuations sanitaires.

Selon Daher, le principal atout du TBM 900 MMA, est sa plateforme déjà éprouvée. Le TBM 900 est la dernière évolution du TBM. L'appareil dispose d'une hélice avec cinq pâles en composite offrant une discrétion acoustique permettant de voler à 10 000 pieds sans risque de détection depuis le sol. Surtout selon Daher, le TBM 900 est une plateforme économique aux performances proches de celles d'un petit jet d'affaire. La vitesse de croisière du TBM 900 peut lui permettre notamment de franchir une distance de 300 nautiques en 1h18 puis de disposer d'un temps de patrouille de 4h sur sa zone d'action avant de rejoindre sa base. En opérant à proximité de sa base de départ, selon Daher, l'appareil aurait un « play time » de près de 6h.

Daher envisage également de pouvoir adapter les appareils de la famille TBM déjà en service pour les missions de surveillance.
Pour rappel une vingtaine de TBM 700 sont actuellement en service dans l'armée de l'Air française. Une flotte qui se fait remarquer par son bon taux de disponibilité

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription