advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Drones
Etats-Unis : la sécurité des systèmes de drones à nouveau mise sur le tapis
Etats-Unis : la sécurité des systèmes de drones à nouveau mise sur le tapis
© DJI

| BOQUET Justine

Etats-Unis : la sécurité des systèmes de drones à nouveau mise sur le tapis

Un décret a été publié par la maison blanche visant à passer en revue la flotte de drones des agences fédérales américaines pour déterminer les potentiels problèmes de sécurité.

Expansion des drones.

Donald Trump a fait publier un décret le lundi 18 janvier portant sur les drones employés par les agences fédérales américaines. Bien que le président américain reconnaisse la valeur ajoutée de ces drones dans de nombreuses opérations relevant de l'Etat, des préoccupations sécuritaires sont régulièrement mises sur la table. L'ambition de ce décret est ainsi de déterminer les potentielles failles sécuritaires des systèmes de drones employés, de renforcer la sécurité de l'espace aérien américain et de « maintenir et étendre les capacités de la base industrielle » américaine, peut-on lire.


Une flotte passée au peigne fin.

Le président américain demande dès lors aux différentes agences fédérales de réaliser un audit de leurs flottes de drones. Les composants embarqués dans les systèmes ainsi que les protocoles de gestion des données devront faire l'objet d'une attention particulière afin d'étudier les risques que peuvent faire peser ces aéronefs sur la sécurité des Etats-Unis. Les agences employant ces drones pour la collecte d'informations sensibles devront faire part d'une vigilance accrue, afin de déterminer si les données collectées peuvent être utilisées en dehors des Etats-Unis. Les composants critiques intégrés dans les aéronefs devront être listés, afin d'identifier si des alternatives nationales existent, à l'instar des composants électroniques ou encore des réseaux de neurones contenus dans l'intelligence artificielle.


Régulations.

Après avoir étudié l'ensemble des rapports, la FAA devra proposer une réglementation visant à accroître la sécurité des systèmes de drones et à encadrer l'acquisition de ces aéronefs par les agences fédérales. Ces dernières devront par ailleurs commencer à estimer le coût de remplacement des aéronefs jugés sensibles et faire du renouvellement de leur flotte une priorité. Les biens jugés critiques sont notamment ceux produits en Corée du Nord, en Iran, en Chine ou en Russie, ou intégrant des composants provenant de ces Etats.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription