0
Aviation Civile
Encore une petite chance de sauver XL Airways ? © XL AIRWAYS

| HEGUY Jean-Baptiste

Encore une petite chance de sauver XL Airways ?

Peu avant la réunion du Tribunal de commerce de Bobigny, le mercredi 2 octobre, une offre de dernière minute a été faite par Gerard Houa, ancien actionnaire d'Aigle Azur et ex-candidat à sa reprise.

Le suspense reste entier dans le dossier XL Airways. Peu de temps avant la tenue de la réunion du tribunal de Commerce de Bobigny, une offre de reprise de dernière minute est arrivée de la part de Gerard Houa, ex-actionnaire et ex candidat à la reprise d’Aigle Azur. Ce dernier aurait proposé de reprendre deux contrats de location d’avions sur quatre, avec 48% des salariés et aurait promis d’apporter 30 millions d’euros, 15 en fonds propres et 15 en prêt remboursable. Selon nos informations, le tribunal a renvoyé sa délibération au vendredi 4 octobre. 

Le samedi 28, lors de la deuxième réunion du Tribunal de commerce de Bobigny après le placement en redressement judiciaire de la compagnie, l’avocat d’XL Airways, Laurent Cotret, avait annoncé « qu’elle avait reçu des marques d’intérêt sérieuses » venant de « gens sérieux », mais qu’elles n’étaient pas financées. La veille, Ben Smith, directeur général d’Air France-KLM avait fermé la porte à un reprise de la compagnie en difficultés. Le 30, XL Airways avait annoncé qu’elle suspendait tous ses vols. Depuis et jusqu'à la décision finale, tous les salariés de la compagnie font bloc derrière leur PDG, Laurent Magnin, qui reste toujours combatif même dans l'adversité la plus extrême. Ils étaient encore là mercredi 2 octobre devant le Tribunal de Commerce de Bobigny pour applaudir leur patron. 

Retrouver toutes les informations concernant XL Airways dans le prochain numéro d'Air&Cosmos (n°2658, du 4 octobre 2019)

XL Airways dépôt de bilan

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription