0
Industrie
EADS North America : nouvelle proposition d’hélicoptère pour l’US Army
EADS North America : nouvelle proposition d’hélicoptère pour l’US Army
© EADS North America

| Charles Foucault

EADS North America : nouvelle proposition d’hélicoptère pour l’US Army

Les membres de l’armée américaine, les industriels et les médias présents, ce 2 avril 2012, à la convention annuelle de l’Army Aviation Association of America (AAAA) se sont tous regroupés vers le stand d’EADS North America, vers 11h10, heure de Nashville. Et pour cause : la filiale américaine d’EADS révélait une nouvelle version de son AAS-72X, dans le cadre du programme AAS (Armed Aerial Scout) de l’US Army.

Baptisé AAS-72X+, l’hélicoptère armé basé sur l’EC-145T2 commercial se distingue au premier coup d’œil de son prédécesseur grâce au fenestron qui vient caréner le rotor de queue pour un effet anticouple amélioré, très utile à haute altitude et pour endurer des températures élevées, dans les conditions 6K/95 : à 6000 pieds (1829 mètres) et 95° Fahrenheit (35° C).

Plus de puissance.

Mais c’est l’augmentation de puissance qu’a surtout mise en avant Gary Bishop, le responsable du programme Armed Aerial Scout chez EADS North America. L’AAS-72X+ intègre en effet deux moteurs Arriel 2E de Turbomeca (délivrant 150 chevaux sur arbre de plus que leurs prédécesseurs) contrôlés numériquement par un Fadec (Full Authority Digital Engine Controls) à deux canaux. Le potentiel remplaçant des OH-58 Kiowa Warrior de l’armée américaine sera également doté du cockpit Helionix et de sa suite avionique, d’une transmission améliorée et d’un système d’autopilote 4 axes. EADS North America a annoncé que son engin pourra emporter une charge d’utile de 2800 livres (1270 kilogrammes) et démontrer une endurance de 2 heures 12 en conditions 6k/95, augmentée d’une réserve de carburant lui laissant 20 minutes d’autonomie supplémentaire.

EADS North America a déjà délivré 210 exemplaires de l’UH-72A Lakota (utilitaire léger) à l’US Army. L’entreprise compte capitaliser sur cette expérience pour emporter le marché AAS. Elle affirme pouvoir livrer les premiers modèles dès 2016. Ils seraient fabriqués dans l’usine d’American Eurocopter à Columbus, dans le Mississipi. Un objectif bien ambitieux alors même que les coupes budgétaires annoncées en ce début d’année par le Département de la défense américaine ont repoussé le programme AAS de trois à cinq ans. Le temps pour Sikorsky de dévoiler le démonstrateur du S-97 Raider ?

Ci dessous, la présentation de l'hélicoptère par EADS North America, le 2 avril 2012 à Nashville.

           

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription