0
Défense
Donald Trump présente sa stratégie antimissiles © US department of defense

| BOQUET Justine

Donald Trump présente sa stratégie antimissiles

Accompagné par le vice président américain, Donald Trump a présenté à la Maison Blanche sa stratégie antimissiles, visant à renforcer les capacités de protection et de défense des Etats-Unis.

Après une première partie de discours consacrée aux enjeux sécuritaires américains et au débat ayant lieu autour du mur devant être érigé à la frontière mexicaine, Donald Trump a dévoilé sa stratégie antimissile. Six axes d'effort ont été décidés, visant à renforcer les moyens des Etats-Unis mais également à garantir la puissance du pays à l'échelle internationale. Les Etats-Unis doivent ainsi se doter de technologies modernes et avancées afin d'être redoutés par les autres Etats du monde et ainsi pouvoir dissuader toute tentative d'attaque, explique Donald Trump.

Parmi les ambitions américaines, une des priorités concerne l'acquisition de vingt nouveaux missiles intercepteurs, lesquels seront installés à Fort Greely, en Alaska. « De nouveaux radars et capteurs [seront également acquis] afin de détecter les missiles lancés contre notre nation », déclare ainsi Donald Trump.

Autre priorité du président américain, le développement de nouvelles technologies à travers la conduite de programme R&D ambitieux. En parallèle, la modernisation de systèmes existants sera également conduite. Ensemble, ces développements capacitaires doivent permettre de garantir aux Etats-Unis un rôle leader dans le domaine des missiles et de la défense antimissiles. Celle-ci sera également modernisée afin de pouvoir faire face et intercepter des missiles de croisière et des missiles hypersoniques.

Les Etats-Unis accordent également désormais un intérêt de taille à l'espace, avec l'établissement notamment d'une space force. Donald Trump est bien conscient de l'enjeu que représente le domaine spatial. Il s'agit du prochain théâtre d'affrontements. « Mon prochain budget permettra d'investir dans des missiles de défense spatiale », explique Donald Trump.

Ces développements technologiques seront soutenus par un assouplissement des procédures bureaucratiques. Le président américain souhaite ainsi faciliter l'acquisition de nouvelles technologies et la conduite de programmes innovants.

Enfin, Donald Trump a largement insisté sur l'enjeu du « partage du fardeau » avec les alliés américain, à savoir principalement les pays membres de l'OTAN. Une meilleure répartition des coûts devrait permettre aux Etats-Unis d'investir plus massivement dans leur propre défense mais également de renforcer les moyens de l'ensemble de l'alliance atlantique.

Défense anti missiles Etats-Unis Hypersonique Missile de croisière

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription