0
Aviation Civile
Covid-19 : American Airlines et BA lancent une campagne de tests pour les voyageurs transatlantiques
Covid-19 : American Airlines et BA lancent une campagne de tests pour les voyageurs transatlantiques
© American Airlines

| HEGUY Jean-Baptiste

Covid-19 : American Airlines et BA lancent une campagne de tests pour les voyageurs transatlantiques

Cette démarche est effectuée pour inciter à la réouverture les liaisons internationales, notamment sur l'axe transatlantique US-UK, qui génère en temps normal des revenus commerciaux de l'ordre de 262 milliards de dollars US par an.

Les grandes compagnies aériennes internationales continuent à souffrir de la fermeture de certaines frontières et de routes très contributives. Pour accélérer la réouverture totale des lignes aériennes transatlantiques entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, American Airlines, British Airways et oneworld ont lancé une campagne de tests pour montrer que les passagers peuvent de nouveau voyager entre les deux destinations en toute sécurité. 

Les tests gratuits seront initialement proposés à des clients qui ont réservé sur le vol American AA50 partant de Dallas/Fort Worth (DFW) pour Londres Heathrow (LHR), les clients du vol British Airways BA114 partant de New York JFK pour Londres Heathrow, ceux du vol British Airways BA268 partant de Los Angeles pour Londres-Heathrow, à compter du 25 novembre. La campagne de tests sera ensuite étendue au vol American Airlines AA106 entre New York et Londres Heathrow, dont la date de lancement sera ultérieurement communiquée. 

Trois tests réalisés

Les voyageurs éligibles seront contactés par American Airlines et British Airways. Chaque voyageur sera testé trois fois, en fonction de son voyage. Si un voyageur est positif, il pourra reprogrammer ou annuler son voyage. Le premier test, réalisé 72 heures avant le départ des Etats-Unis, sera un test PCR réalisé à domicile par prélèvement naso-pharyngé par le biais de la firme LetsGetChecked. Après l'atterrissage à Heathrow, un second test sera réalisé par la firme Collinson. Après ce deuxième test, un kit sera fourni au passager pour qu'il puisse réaliser un test salivaire trois jours après son arrivée sur le sol britannique. Ce troisième test sera surtout destiné à confirmer les résultats des deux premiers tests et pour montrer le rôle essentiel que doivent jouer les programmes de tests Covid-19 pour que les voyages redémarrent normalement. 

111 vols par semaine entre New York et Londres en temps normal

Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne représentent un total de 200 milliards de livres (environ 262 milliard de dollars US), que les compagnies facilitent grandement. Avant la crise du Covid, American Airlines et British Airways opéraient des vols entre 30 destinations américaines et Londres. Aujourd'hui, les deux compagnies n'opèrent encore qu'une petite fraction de ce total. Avant la crise, les deux compagnies opéraient ainsi 111 vols par semaine entre New York et Londres. Pour l'instant, ils n'opèrent que quatorze vols par semaine entre les deux villes.  

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription