0
Aviation Civile
Coronavirus : l'IATA remonte encore sa perte estimée pour 2020

| HEGUY Jean-Baptiste

Coronavirus : l'IATA remonte encore sa perte estimée pour 2020

Compte tenu de l'arrêt quasi total du transport aérien commercial, l'IATA estime à présent que la crise sanitaire du coronavirus devrait générer une perte globale de 252 Md$ en 2020.

Double de la précédente estimation

Au fur et à mesure des semaines, que la crise globale du coronavirus dure, que l'ensemble des compagnies suspendent leurs vols, les pertes pour le transport aérien mondial liées à la crise s'accumulent. Après avoir déjà remonté une fois son estimation de pertes, l'IATA (Association internationale du transport aérien) vient d'annoncer que, selon ses estimations, l'impact du coronavirus sur le transport aérien mondial devrait représenter au total de 252 Md$ de pertes "si les restrictions de voyages sévères subsistent pendant trois mois". Cette estimation va au delà du double de la précédente estimation haute de 113 Md$. Et elle représente une baisse de 44% du trafic aérien mondial par rapport à 2019. 

l'IATA maintient son appel aux Etats

"Cela ne semblait pas possible, mais quotidiennement, la crise à laquelle doit faire face les compagnies aériennes s'aggrave de manière dramatique. Nous sommes à 100% derrière les gouvernements dans la mise en place de mesures pour réduire l'extension de l'épidémie. Mais ils doivent aussi comprendre que, sans leur aide, beaucoup de compagnies ne seront plus là, pour travailler au retour à la normale. A défaut d'une action immédiate, la crise sera plus longue et plus douloureuse. Quelques 2,7 millions d'emplois dans les compagnies aériennes sont en danger de disparaître", a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général de l'IATA. Le patron de l'association mondiale aérienne salue les multiples actions étatiques mises en oeuvre, mais précise qu'on est encore loin des 200 milliards de dollars d'aides requis.  

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription