6
Aviation Civile
Coronavirus : l'IATA opposée à la "distanciation sociale" dans les avions
Coronavirus : l'IATA opposée à la "distanciation sociale" dans les avions

| HEGUY Jean-Baptiste

Coronavirus : l'IATA opposée à la "distanciation sociale" dans les avions

La mise en place du "siège vide" pourrait entraîner une baisse du remplissage à 62%, soit bien en dessous du taux de remplissage moyen d'équilibre à 77%, et nécessiter une remontée des tarifs.

Des hausses de tarifs dramatiques

L'IATA (Association internationale de transport aérien) vient de faire une communication concernant le fait qu'elle était opposée à la mise en place de la "distanciation sociale" dans les avions en ménageant un siège vide entre les passagers. "Les appels pour les mesures de distanciation sociale en avion pourraient fondamentalement remettre en cause les indicateurs économiques de l'aviation en faisant baisser le taux de remplissage maximum à 62%", explique l'IATA dans un communiqué. "C'est bien en dessous du taux de remplissage moyen d'équilibre de 77%. Avec moins de sièges vendus, les coûts  unitaires monteraient rapidement. Comparativement à 2019, les tarifs aériens devraient dramatiquement remonter de 43 à 54%, juste pour couvrir les coûts". 

Un air intérieur de très bonne qualité

L'IATA considère que le fait que les passagers portent des masques est suffisant. Par ailleurs les passagers ne se font pas face ce qui limite les interactions. Les sièges sont aussi des bonnes barrières pour les éventuelles transmissions. La circulation d'air du plafond vers le sol réduit aussi les risques de transmissions. "Par ailleurs, les filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air) présents dans les avions modernes assainissent l'air des cabines à un niveau comparable à une salle d'opération d'hôpital", précise l'IATA

Répondre à () :


Captcha
Abdou | 07/05/2020 05:01

Merci pour ces précisions

jean | 07/05/2020 14:42

Il a été dit que plus rien ne serait comme avant; finit les voyages à prix cassé. Respectons les mesures sanitaires et augmentons les prix en conséquence, ça aura aussi comme effet, de sélectionner pour les particuliers les voyages inutiles, et pour les entreprises de continuer les réunions par vidéo

Jose | 08/05/2020 10:49

C'est quoi le carbon tax qui est inclus dans le prix du billet d'avion et ou va cette argent.

Jose | 08/05/2020 10:57

Avec le port du masque plus Longue Manches, gants en tissus, je crois que ca devrait etre suffisamment safe mais pas augmenter les prix des billets, he dirais meme baisse les prix pour inciter les gens a voyager. Refusez plutot la Marge beneficiare

louison | 08/05/2020 23:43

Vous n'avez toujours rien compris, les suites de cette épidémie vont toucher tous les pays, toute les populations sans exception, et se n'est pas demain que les prix vont baisser, ni les gens reprendre l'avion massivement comme avant.

CHAMBRILLON | 11/05/2020 17:49

SIMPLE QUESTION:l'I.A.T.A s'oppose à la distanciation, soit, on peut le comprendre, par ailleurs elle s'appuie en matière d'évaluation des risques , sur la qualité de l'air notamment grâce aux filtres H.E.P.A pour les 50% d'air recyclé, bien; mais ces filtres SONT ILS D'EMPLOI RENDU OBLIGATOIRE et si oui PAR QUI? merci

| | Connexion | Inscription