0
Aviation Civile
Coronavirus : le groupe Lufthansa restructure sa flotte et ferme Germanwings
Coronavirus : le groupe Lufthansa restructure sa flotte et ferme Germanwings
© DR

| HEGUY Jean-Baptiste

Coronavirus : le groupe Lufthansa restructure sa flotte et ferme Germanwings

Suite à la crise du coronavirus, le groupe Lufthansa a annoncé une réduction de flotte d'une quarantaine d'avions (sur un total de 763 appareils).

Pas de vrai mieux avant des mois 

Le groupe Lufthansa prépare déjà la reprise et taille dans sa flotte, touchée comme l'ensemble des transporteurs aériens mondiaux par la crise du coronavirus. Selon le Conseil d'administration du groupe, "il faudra des mois avant que les restrictions avant que les restrictions mondiales sur les voyages soient complètement levées et des années avant que la demande ne revienne aux niveaux d'avant la crise. Sur la base de cette évaluation, le Conseil d'Administration a décidé aujourd'hui de prendre des mesures de grande envergure pour réduire la capacité des opérations aériennes et de l'administration à long terme". 

42 avions mis hors service

Au total, le groupe va se séparer de plus d'une quarantaine d'avions sur une flotte totale de 763 avions. Chez Lufthansa, six Airbus A380 et sept Airbus 340-600 ainsi que cinq Boeing 747-400 seront définitivement mis hors service. En outre, onze Airbus A320 seront retirés des opérations court-courriers. De plus, Lufthansa Cityline retirera également du service trois Airbus A340-300. Depuis 2015, le transporteur régional assure des vols vers des destinations touristiques long-courriers pour Lufthansa. Sur le segment des vols court-courriers, dix Airbus A320 supplémentaires devraient être progressivement retirés du marché.

Germanwings tire sa révérence

Par voie de conséquence, le groupe Lufthansa explique que "l'objectif d'Eurowings de regrouper les opérations aériennes en une seule unité, qui avait été défini avant la crise, va maintenant être accéléré. Les opérations de vol de Germanwings seront interrompues". Les programmes de restructuration déjà engagés chez Austrian Airlines et Brussels Airlines, seront accélérés en raison de l'impact de la crise. SWISS va aussi retarder la livraison de nouveaux avions et envisage le retrait progressif d'avions plus anciens. Enfin, Lufthansa a annoncé que les compagnies du groupe ont déjà résilié presque tous les accords de "wet lease" (location d'avions avec équipage) avec d'autres compagnies aériennes. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription