1
Aviation Civile
Coronavirus : British Airways va supprimer 12 000 postes
Coronavirus : British Airways va supprimer 12 000 postes
© Airbus

| HEGUY Jean-Baptiste

Coronavirus : British Airways va supprimer 12 000 postes

Mardi 28 avril, IAG, la maison mère de BA, a annoncé dans un communiqué qu'il ne prévoyait pas de retour à la normale avant plusieurs années.

Pas d'aide financière du gouvernement

IAG (International Airlines Group) a décidé d'employer les grands moyens pour faire face à la crise mondiale du Covid-19. Mardi 28 avril, la société mère de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus, a annoncé que British Airways allait supprimer 12 000 emplois, sur un total actuel de 42 000 salariés. "Ces dernières semaines, les perspectives pour le secteur de l'aviation se sont déteriorées et nous devons agir maintenant", déclare Alex Cruz, directeur général de British Airways, dans une lettre adressée aux salariés. "Nous devons surmonter cette crise nous-mêmes. Il n'y a pas de plan d'aide du gouvernement pour BA et nous ne pouvons pas attendre du contribuable qu'il prenne en charge les salaires indéfiniment". 

Icelandair et SAS aussi 

IAG précise avoir engagé des consultations avec les syndicats sur les licenciements. Elle précise que depuis le début de la crise, 22 600 salariés de British Airways ont été placés en chômage partiel, avec un mécanisme de prise en charge de 80% des salaires par le gouvernement. Un peu plus tôt dans la journée, la compagnie islandaise Icelandair avait annoncé qu'elle allait se séparer de 2000 salariés (sur un total de 4 600) et SAS avait annoncé qu'elle allait supprimer quant à elle 5000 postes (1 900 postes en Suède, 1 300 en Norvège et 1 700 au Danemark). 

Répondre à () :


Captcha
Clerc Flavy | 30/04/2020 21:25

Se séparer de 12 000 employés est inacceptable. Mes deux parents travaillent pour cette compagnie et du jour au lendemain nous allons sûrement nous retrouver sans rien. Ça ne peut pas se passer comme ça ....

| | Connexion | Inscription