2
Aviation Civile
Coronavirus : Air France-KLM obtient un premier soutien financier de 7 Md€ de l'Etat français
Coronavirus : Air France-KLM obtient un premier soutien financier de 7 Md€ de l'Etat français
© AF-KLM

| HEGUY Jean-Baptiste

Coronavirus : Air France-KLM obtient un premier soutien financier de 7 Md€ de l'Etat français

Ce soutien financier prend la forme d'un prêt garanti par l'Etat français à Air France et Air France-KLM à hauteur de 4 Md€ et d'un prêt d'actionnaire de l'Etat français à Air France-KLM de 3 Md€.

Comme l'avait évoqué Anne-Marie Couderc, présidente non-exécutive d'Air France-KLM, devant une audition le 22 avril devant la Commission de l'aménagement du Territoire et du Développement durable du Sénat, un soutien financier de 7 Md€ vient d'être officiellement annoncé pour Air France et Air France-KLM, très impactés par la pandémie du Covid-19. 

Un prêt garanti par l'Etat et un prêt direct 

Ce soutien va prendre la forme d'un prêt garanti par l'Etat français (PGE) d'un montant de 4 Md€ octroyés par un syndicat de six banques à Air France-KLM et Air France. Ce prêt bénéficie d'une garantie de l'Etat français à hauteur de 90% et d'une maturité de 12 mois, avec deux options d'extension d'un an consécutives, exerçables par Air France-KLM. La deuxième partie du soutien financier prendra la forme d'un prêt d'actionnaire de l'Etat français d'un montant de 3 Md€ et d'une maturité de quatre ans, avec deux options d'extension d'un an consécutives exerçables par Air France-KLM. 

"Ce mécanisme de soutien, qui reste subordonné à son approbation par la Commission européenne, permettra au groupe Air France-KLM de garantir à Air France les moyens de faire face à ses obligations en poursuivant sa transformation pour s'adapter dans un secteur que la crise globale va largement bouleverser", précise le groupe franco-néerlandais dans un communiqué en date du 24 avril. "L'Etat néerlandais a également affirmé son intention de soutenir le groupe KLM. Les discussions se poursuivent afin de finaliser les modalités d'un soutien additionnel". 

Ben Smith s'adresse aux salariés

Parallèlement à l'annonce de ce soutien, Ben Smith, directeur général d'Air France-KLM a adressé un message vidéo à tous les salariés du groupe aérien. "Je suis heureux de vous annoncer ce soir, qu’après plusieurs semaines de travail intense, nous avons finalisé nos discussions avec le gouvernement français sur le soutien financier apporté à notre groupe. C’est une décision historique pour l’avenir d’Air France-KLM et pour nous tous", a-t-il débuté. "C’est une marque exceptionnelle de confiance de la part de notre actionnaire principal et de nos partenaires bancaires. Ce financement nous donne la possibilité de nous reconstruire. Au nom du groupe Air France-KLM, au nom de toutes ses équipes, je tiens à remercier l’Etat français de ce soutien inestimable et de sa confiance dans notre capacité collective à redresser nos compagnies dans les prochains mois", s'est-il réjoui. "Cet exceptionnel soutien de l’Etat français n’est pas un chèque en blanc. Nous allons devoir nous montrer à la hauteur de cette confiance. Face au bouleversement que connaît le monde, nous allons devoir repenser notre modèle, tout de suite. Nous travaillons depuis des semaines, avec Anne (ndlr : Anne Rigail, directrice générale d'Air France), Pieter (ndlr : Pieter Elbers, directeur général de KLM) et l’ensemble du comité exécutif à l’avenir de notre Groupe et de nos compagnies, à l’accélération de notre transformation. J’aurai l’occasion de vous en parler très prochainement. Celle-ci ne va avoir qu’une seule priorité : retrouver le plus vite possible une performance économique et financière, pour rester dans la course. Notre transformation devra également porter une ambition environnementale élevée. Nous nous engageons pour un modèle aérien plus vertueux, plus durable, plus adapté au monde et à nos clients de demain. "

Répondre à () :


Captcha
Camilo Pereira cao | 25/04/2020 10:10

7 milliards + 2 ou 3 por KLM = 9 milliards d'aide pour le groupe AFKLM. En comparaison pour un chiffre d' affaire qui double celui d'AFKLM American Airlines recoit 5,8 milliards de dollars. Aides les compagnies aeriennes pour cause de la pandemie cela me parait correct cependant en ce qui concerne les pertes qu'ils y avaient Avant la pandemie elles ne devraient Pas y en avoire.

Le cleac h gerard | 05/05/2020 14:11

Tout cela va dans le bon sens pour la partie financière, mais la partie régionale si importante à mon avis risque d'être sacrifié au profit de la S N C F pour faire plaisir aux écolos , cette dernière est un gouffre financier pour la nation,déficit actuel de 35 milliards minimun, et nous allons supprimer 2500 emplois aeronautique ,et toute la filière" bts aéro" qui suit ....Quand vous travaillez en rotation à l'étranger et qu'aprés 6 ou 7 heure de vols on vous oblige à prendre un taxi pour rejoindre une gare et en suivant 2à3 heures de train ça va être trés agréable.....et cela toutes les trois semaines pour certains..Ne sacrifier pas HOP pour le bonheur de M RUFFIN ...Merci...

| | Connexion | Inscription