0
Aviation Civile
Congo Airways récupère son deuxième Airbus A320
Congo Airways récupère son deuxième Airbus A320
© voiceofcongo

| yann cochennec

Congo Airways récupère son deuxième Airbus A320

Congo Airways va pouvoir enfin récupérer son deuxième Airbus A320. L'appareil avait été immobilisé à Dublin, il y a maintenant un mois, suite à une décision de la justice irlandaise saisie par la société américaine Miminco LLC et deux citoyens américains, John Dormer Tyson et Ilunga Jean Mukendi. Ces derniers réclamaient à l'Etat congolais le règlement d'une dette impayée de 11,5 M$ dans une affaire liée à la propriété de deux mines de diamant qu'ils avaient achetées il y a un bout de temps.

Saisie par les avocats de la République démocratique du Congo (RDC), la justice irlandaise a ordonné la main levée sur l'Airbus A320 de Congo Airways, se rendant aux arguments présentés par la RDC. "Nous avons mis en avant la Convention de Rome qui stipule les conditions dans lesquelles on peut saisir un aéronef et les conditions dans lesquelles on ne peut pas le saisir", a expliqué le ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe.

Et de préciser : "surtout si c'est un aéronef d'Etat : l'avion du Président de la République ou du gouvernement ne peut être saisi, un avion qui fait du service public comme la poste ne peut être saisi, un avion de réserve d'une compagnie de transport ne peut être saisi. Nous nous trouvions dans ces cas".

Autre argument de poids mis en avant : Congo Airways est une société jouissant de sa propre personnalité juridique. "La créance qui était présentée par la société Miminco ne concernait pas Congo Airways. La créance concernait la République démocratique du Congo", a ajouté de son côté un avocat de la RDC.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription