advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


2
Aviation Civile
Chute de 67,3% du trafic des aéroports français en 2020
Chute de 67,3% du trafic des aéroports français en 2020
© ADP

| HEGUY Jean-Baptiste

Chute de 67,3% du trafic des aéroports français en 2020

Les plateformes aéroportuaires ont accueilli l'année dernière un peu plus de 70 millions de passagers, contre plus de 214 millions en 2019.

Comme on pouvait légitimement s'y attendre le trafic global des aéroports français en 2020 a été très durement touché par la crise du transport aérien mondial liée à la pandémie du Covid-19. Selon les statistiques de l'Union des Aéroports Français (UAF), l'ensemble de plateformes aéroportuaires a accueilli un total d'un peu plus de 70 millions de passagers, soit une dégringolade de 67,3% par rapport au trafic de 2020 (plus de 214 millions de passagers). 

Les aéroports d'Outremer s'en sortent mieux que leurs homologues métropolitains puisqu'ils ont pu limiter la chute de leur trafic à -50,5 par rapport au trafic de 2019. Pour l'ensemble des aéroports métropolitains, la baisse de trafic est de 68,4% par rapport à l'année précédente. Globalement, le trafic européen est tombé au niveau de 1995 : seulement 728 millions, contre 2,4 milliards en 2019 (-70,4%). La France fait plutôt mieux que les aéroports de l'Union européenne qui ont subit la plus forte baisse (-73% et 1,32 milliard de passagers en moins), comparativement aux plateformes des pays non membres de l'Union européenne (-61,9% et 400 millions de passagers en moins). 

Les plateformes parisiennes continuent de représenter plus de la moitié du trafic des aéroports métropolitains (51,9%, contre 53,6% en 2019), même si la chute de trafic a été plus importante pour les aéroports parisiens (-69,4%) que pour les aéroports en région (-67,2%). La somme du trafic de cette année des aéroports de Paris-Charles de Gaulle (22 millions de passagers) et de Paris-Orly (11 millions de passagers) est égale au trafic de 2019 de l'aéroport d'Orly seulement (32 millions). Ce sont les aéroports régionaux qui affichent la plus faible baisse en 2020 avec 60,3% de passagers en moins. Ceci s'explique que ces aéroports opérent en majorité un trafic domestique et que ce type de trafic a été moins impacté par les mesures liées au coronavirus. 

Répondre à () :


Captcha
Mikeul | 18/03/2021 09:22

Au risque de déplaire à l ' UAF, aux CCI et régions je pense qu il serait grand temps de rationaliser le nombre de plateformes dans certaines provinces. Sous prétexte de favoriser le tourisme étranger on aide des low Cost étrangères par des subventions locales dont on affirme qu elles sont en final bénéfiques au tissu économique local.En réalité elles sont en premier lieu bénéfique à ces transporteurs low Cost. Il existe des alternatives. Nous devrions par exemple favoriser le transport de ces touristes par le train. Tant sur le plan écologique qu emploi le bilan pourrait être plus intéressant pour la France. Cette option devrait en cohérence avec les choix gouvernementaux du train pour les parcours de moins de 3h .

Pierre Lantier | 18/03/2021 14:38

Pour connaître les dessous du scandale de la privatisation de l'aéroport de Toulouse et la manière dont la Chine a dépecé un Airbus A320 pour le copier au profit de son avion commercial, lisez "L'empreinte du Dragon" de Jean Tuan chez C.LC. Editions. Une lecture édifiante et jubilatoire ! Disponible sur amazon.fr et fnac.com

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription