1
Aviation Civile
Chez Lufthansa et Swiss, on peut "acheter" du carburant durable © United Airlines

| Yann Cochennec

Chez Lufthansa et Swiss, on peut "acheter" du carburant durable

Les clients de Lufthansa et de Swiss peuvent désormais "acheter" des carburants climatiques neutres lors de la réservation de leurs vols. Une formule qui pourrait compléter le dispositif d'Air France-KLM.

Les clients de Lufthansa et de SWISS peuvent désormais « acheter » des carburants climatiquement neutres lors de la réservation de leurs vols par le biais de la plateforme "Compensaid" mise en place par Lufthansa Group. Cela permet aux passagers "de réduire jusqu’à 80% leurs émissions de CO2 en favorisant l’utilisation de carburant durable (SAF)", souligne Lufthansa qui ajoute : "Il s'agit de la première plateforme en ligne du genre au monde qui offre aux passagers un moyen transparent et rapidement efficace de compenser leurs émissions de CO₂ à l'aide de carburants alternatifs. (https://www.lufthansa.com/de/fr/compenser-un-vol)". La plateforme calcule la différence de prix entre le carburant d’aviation durable et le kérosène fossile. Les clients ne paient que le supplément pour le carburant innovant. Exemple : en ajoutant au tarif 20 euros, le passager réservant un vol entre Paris/Orly et Munich peut compenser son vol avec 19,19 litres de SAF. Un dispositif que Air France-KLM pourrait ajouter à terme à ses différentes formules de compensation d'émissions de CO2, d'autant que KLM participe à la création d'une usine de carburant durable sur la base d'huiles usagées. Sans oublier que Air France prévoit d'alimenter à partir de juin prochain ses vols au départ de San Francisco avec aussi du carburant durable produit par World Energy et fournit par Shell. Un carburant produit à partir de résidus d'huiles et de graisses non comestibles.

Lufthansa SWISS Biocarburants Biofuel

Répondre à () :


Captcha
Murray Henley | 31/01/2020 17:31

Une certitude : Les passagers qui choisisent de payer plus cher vont payer plus cher. Mais les incertitudes vont demeurer, dont la correspondance entre les "achats" de carburant neutres et l'utilisation réelle de tels carburants. C'est comme payer davantage pour du café équitable... Il faut y croire, sans trop se demander combien d'intermédiaires se payent en passant.

| Connexion | Inscription