0
Aviation Civile
Ca bloque entre Air Austral et le SNPL
Ca bloque entre Air Austral et le SNPL
© Air Austral

| Léo Barnier

Ca bloque entre Air Austral et le SNPL

La situation semble tourner au dialogue de sourd à La Réunion. Air Austral et la branche locale du Syndicat national des pilotes de ligne, SNPL Air Austral Alpa ont annoncé la fin de leurs négociations, le 27 janvier. Cette impasse conduit au maintien du préavis de grève déposé par le syndicat il y a 5 jours. Celui-ci appelle l'ensemble des personnels navigants techniques de la compagnie à cesser le travail 4 jours durant, du 29 janvier au 1er février.

Selon la direction de la compagnie, c'est un avertissement adressé à un pilote, délégué du SNPL, qui est l'origine de ce conflit. Celui-ci aurait « proféré des menaces écrites à l’encontre d’un dirigeant de l’entreprise dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2016. »

Pour sa part, le SNPL dénonce de « nombreuses attaques de la direction d’Air Austral portant atteinte aux conditions de travail des pilotes », ainsi qu'une « dégradation progressive du climat
social orchestrée par un management qui oeuvre dans l’absence totale du respect des
partenaires sociaux. » Le syndicat pointe entre autres le détachement de pilotes vers la filiale mahoraise Ewa Air « sans conditions préalablement négociées » et déclare qu'il est impossible de dialoguer avec la direction « y compris sur des sujets techniques ».

Les deux parties ont tout de même réussi à s'assoir à la table des négociations le 25 janvier. Après quelques avancées, avec le règlement de revendications techniques à priori en discussion depuis plusieurs semaines, les choses se sont semblent-ils corsées au moment d'aborder le cœur du problème.

Malgré 16 heures de négociations, la direction et SNPL Air Austral Alpa n'ont pas réussi à s'accorder. La première a dénoncé «  le corporatisme  » et «  l'intransigeance  » du second, tandis que le second à déclaré que les conditions de management actuelles constituaient « un frein inacceptable au bon fonctionnement de la compagnie et un risque majeur pour la sécurité des vols. »

Le SNPL a donc maintenu son préavis de grève, qui devrait toucher le moyen comme le long-courrier. La direction a annoncé chercher des solutions, comme des affrètements, pour en limiter l'impact.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription