0
Avions de mission
Boeing propose de créer une flotte OTAN de P-8 © Boeing

| ehuberdeau

Boeing propose de créer une flotte OTAN de P-8

L'industriel américain propose de créer une flotte de P-8 otanienne pour pallier au vieillissement des appareils de patrouille maritime européens.

Boeing reste ambitieux pour son avion de patrouille maritime P-8 Poseidon. L'appareil a déjà été sélectionné par les Etats-Unis, l'Inde, l'Australie, la Norvège, la Nouvelle Zélande et la Corée du Sud. L'industriel américain a proposé récemment à l'OTAN de former une flotte en pool. 

Boeing estime que les capacités anti sous-marines de l'OTAN sont actuellement limitées car les appareils en services sont anciens et que plusieurs nations ne sont pas dotées d'avions de patrouille maritime. Alors même que l'activité sous-marine russe est revenue à des standards de la Guerre Froide. L'OTAN a un programme baptisé M3A pour moderniser ces capacités mais Boeing estime que le nouveau système ne sera pas disponible avant 2035. 

Boeing propose donc de constituer une flotte otanienne comme solution intermédiaire pour combler le trou capacitaire sur le court terme. L'OTAN dispose déjà de flottes d'avion de guet aérien AWACS, d'avions de transport C-17 et disposera prochainement d'un flotte de ravitailleurs en vol A330 MRTT. 

Boeing produit 18 P-8 par an et les dernières livraisons sont actuellement prévues pour 2023. Le Royaume-Uni a commandé neufs P-8 dont le premier appareil sera livré en octobre 2019. 

La France pour sa part a lancé un programme de rénovation de ses ATL2 pour permettre aux appareils de rester efficaces jusqu'à l'acquisition d'un nouveau système. Celui-ci devrait être développé en coopération avec l'Allemagne dans le cadre du programme MAWS. 

Boeing OTAN P-8

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription