1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Industrie

0
Couverture
© H. GOUSSÉ-AIRBUS
21/05/2019 17:17 | Par yann cochennec

Boeing NMA : Airbus rode son argumentaire

Les déboires du 737 MAX devraient bousculer le calendrier initialement prévu par Boeing autour de ses futurs NMA. Mais, on ne sait jamais. Airbus préfère donc roder son argumentaire à quelques semaines du Salon du Bourget.

Boeing lancera-t-il vraiment ses avions "milieu de marché ou NMA ? La question se posait déjà avant les déboires du Boeing 737 MAX et se pose désormais d'autant plus à la veille de la réunion du 23 mai où vont se retrouver les représentants de plusieurs autorités de certification pour se pencher sur la validité des solutions proposées par Boeing pour re-certifier 737 MAX. En attendant, Airbus préfère roder son argumentaire face au NMA. "La question qu'il faut se poser est toute simple : qu'apporte le NMA au marché ? Il s'agit d'un avion équipé de moteurs actuels et d'une cabine passagers qui est un hybride entre celle de l'A321neo et celle de l'A330neo", souligne Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus avions commerciaux, lors d'une rencontre Airbus avec la presse à Toulouse.

Et de poursuivre : "je ne suis pas sûr que cela vaille la peine de dépenser plus de 10 Md$, juste pour ce type d'avion. D'autant que nous avons une position solide sur l'échiquier. Les coûts que les améliorations apportées à l'A321neo et à l'A330neo ont nécessité ne représentent qu'une fraction des dépenses que demande le développement d'un nouvel avion". Du coup, Airbus compte bien jouer sur les prix de vente de ses A321neo et A330neo, déjà industriellement bien amortis par la génération précédente. "Ces programmes sont si matures qu'ils permettent à Airbus une souplesse dans les prix pour s'adapter à ce segment de marché", ajoute Christian Scherer. Le projet NMA de Boeing se décline en deux modèles bi-couloirs couvrant une capacité de 220 à 280 places.

Airbus Boeing

Répondre à () :

| Connexion | Inscription