1
Aviation Civile
Boeing anticipe des besoins à hauteur de 9000 Md$ pour le secteur aéronautique d'ici dix ans
Boeing anticipe des besoins à hauteur de 9000 Md$ pour le secteur aéronautique d'ici dix ans
© Boeing

| HEGUY Jean-Baptiste 331 mots

Boeing anticipe des besoins à hauteur de 9000 Md$ pour le secteur aéronautique d'ici dix ans

Ce chiffre est plus élevé que la dernière prévision datant d'octobre 2020, qui tablait sur des besoins de 8 500 Md$ sur dix ans, et même que la prévision précédente qui tablait sur 8 700 Md$ (juin 2019).

En ce moment, les signes positifs sont toujours bons à prendre. Selon son dernier "forecast" (perspectives de marché), Boeing vient d'annoncer des opportunités de 9 000 milliards de dollars dans le marché aéronautique d'ici dix ans. Cette prévision qui est plus importante que la précédente (8 500 milliards de dollars en octobre 2020) et celle de juin 2019 (8 700 milliards de dollars). Cette nouvelle prévision est marquée par les signes de reprise d'une industrie marquée par la pandémie de Covid-19 et ses répercussions. Selon les perspectives de marchés 2021 de Boeing, l'aviation commerciale et les services affichent des signes de rétablissement, tandis que les marchés mondiaux de la défense, de l'espace et des services gouvernementaux sont restés stables. 

Une demande de plus de 43 500 avions neufs d'ici 20 ans 

Les prévisions annuelles de Boeing concernant l'aviation commerciale reflètent le redressement conséquent du marché mondial, confirmant la tendance annoncée par Boeing en 2020. En forte demande, les vols intérieurs constituent le moteur de la reprise ; les marchés intrarégionaux devraient suivre à mesure de la levée des restrictions sanitaires et des déplacements, imités par les longs-courriers qui retrouveront leur niveau pré-pandémique d'ici 2023 à 2024. Les perspectives concernant le marché commercial tablent sur une demande mondiale de 19 000 avions, soit une valeur de 3 200 milliards de dollars sur dix ans. A l'horizon 2040, il y aura sur vingt ans une demande pour plus de 43 500 avions neufs, soit un marché de 7 200 milliards de dollars. Evaluée à plus de 32 500 nouveaux appareils, la demande en avions monocouloir est sensiblement égales aux perspectives annoncées avant la pandémie. Ce type d'avion continuera de représenter 75% des livraisons effectuées au cours des 20 prochaines années. Les compagnies aériennes auront besoin de plus de 7 500 nouveaux avions gros porteurs d'ici à 2040 pour accompagner le renouvellement de la flotte, ainsi que la croissance à long terme du transport de passagers et de fret aérien sur les lignes long-courrier. 

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription