0
Aviation Civile
Boeing 777 : Delta Air Lines accélère leur retrait pour fin 2020
Boeing 777 : Delta Air Lines accélère leur retrait pour fin 2020
© Delta Air Lines

| Yann Cochennec

Boeing 777 : Delta Air Lines accélère leur retrait pour fin 2020

Delta Air Lines a décidé d'accélérer le retrait de ses 18 Boeing 777-200ER et 777-200LR d'ici la fin 2020 pour miser sur l'Airbus A350-900 qui consomme 21 % de carburant en moins.

Delta Air Lines mise plus que jamais sur l'Airbus A350

La secousse mondiale de très grande magnitude créée par la pandémie de coronavirus ou covid-19 est aussi l'occasion pour les compagnies aériennes d'accélérer le retrait de leurs appareils les plus anciens et les plus gourmands en carburant. La crise actuelle est aussi une excellente occasion de "nettoyer" les flottes d'avions déjà de plus en plus coûteux à exploiter avant la crise. Delta Air Lines a donc décidé d'accélérer le retrait de son parc de 18 Boeing 777-200ER et 777-200LR d'ici à la fin de cette année 2020. Les gros-porteurs Boeing seront remplacés par des Airbus A350-900 "dont la consommation en carburant est de 21 % inférieure au siège", souligne Delta Air Lines. C'est le client qui écrit, pas la brochure marketing d'Airbus.

De l'A350-900 ULR pour remplacer le Boeing 777-200LR ?

Delta Air Lines a commandé 25 Airbus A350-900 dont treize déjà réceptionnés à fin avril 2020. La compagnie aérienne est aussi cliente de l'Airbus A330-900 commandés à 35 exemplaires dont cinq ont été livrés. Les A350-900 vont donc remplacer les dix Boeing 777-200LR conçus pour les vols très long-courriers. Les seconds sont entrés en flotte chez Delta Air Lines à partir de 2008 pour assurer des lignes comme Atlanta-Johannesbourg et Los Angeles-Sydney. L'âge moyen du parc 777-200LR n'est donc pas élevé. Pour Delta Air Lines, l'A350-900 pourra donc "faire le job", notamment dans sa version ULR pour Ultra Long Range déjà choisie par Singapore Airlines, à la sortie de la crise.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription