0
Industrie
Boeing 737MAX : Après la FAA, l'ANAC donne son accord
Boeing 737MAX : Après la FAA, l'ANAC donne son accord

| Antony Angrand

Boeing 737MAX : Après la FAA, l'ANAC donne son accord

Après la FAA, l'agence nationale de l’aviation civile du Brésil est le second régulateur a autoriser le retour en vol du Boeing 737MAX 8, avec les mêmes exigences que la FAA.

L'ANAC juste après la FAA pour le 737MAX

Après la FAA, l'administration de l'aviation civile américaine, l’agence nationale de l’aviation civile du Brésil (l'ANAC) a donné son feu vert à la reprise des vols du Boeing 737 Max. Cette décision est intervenue une semaine après que la FAA ait mis un terme à 20 mois d'immobilisation au sol du monocouloir à la suite des deux accidents ayant entraîné le décès de 346 passagers et personnels navigants.

Une seule compagnie au Brésil avec sept 737MAX

En ce qui concerne la consigne de navigabilité, l’ANAC a déclaré qu’elle aurait les mêmes exigences que celles précédemment émises par la FAA. Figurent notamment l’installation des améliorations logicielles. Dorénavant, le MCAS recevra désormais des données en provenance des deux indicateurs d’angle d’attaque (AoA), et les ordinateurs de contrôle de vol désactiveront le MCAS si les données en provenance des capteurs d'angle d'attaque ne sont pas similaires. La formation des pilotes sur simulateur reconstituant l'activation du MCAS, ainsi que l’exécution minutieuse des opérations de déstockage pour garantir que les avions sont prêts à être remis en service commercial sont également au programme des exigences. Côté brésilien, ce seront 20 ingénieurs et pilotes de l'ANAC qui travailleront conjointement avec Boeing et les responsables de la FAA pour certifier les changements requis sur le biréacteur de Boeing. Au Brésil, une seule compagnie aérienne exploite le MAX, Gol Linhas Aereas Inteligentes (voir A&C n°2712) 

Une reprise des vols avant fin 2020

Cette dernière a déclaré  qu’elle serait prête à reprendre les vols avant la fin de 2020, à condition qu’elle ait été en mesure d’obtenir l’accord sur les changements à ses avions et procédures d’exploitation. Gol a été forcé de clouer au sol ses sept Boeing 737MAX 8. La compagnie aérienne a conclu un accord avec Boeing pour modifier sa commande. Ainsi, sur les 129 avions commandés, 34 ont été annulés.

 

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription