0
Berlin ILA 2018
Berlin ILA 2018 : L'Eurodrone enfin dévoilé
Berlin ILA 2018 : L'Eurodrone enfin dévoilé
© Ministère des armées

| Justine Boquet

Berlin ILA 2018 : L'Eurodrone enfin dévoilé

A l'occasion du salon ILA, Airbus, Dassault Aviation et Leonardo ont dévoilé une maquette à l'échelle 1 de l'European MALE RPAS.

Le jeudi 26 avril, une cérémonie a été organisée afin de dévoiler « la première maquette grandeur nature du drone européen MALE RPAS (Système piloté à distance longue endurance moyenne altitude), présenté par les trois industriels européens participant au projet, que sont Airbus, Dassault Aviation et Leonardo. Ce projet européen réunit ainsi quatre Etats de l'UE, à savoir la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie. Une déclaration d'intention concernant ce projet avait été signée en mai 2015, suivie en septembre 2016 par un contrat pour lancer la phase de définition du véhicule. 

Cette maquette ne présente pas encore toutes les caractéristiques du futur drone, qui sera destiné à la surveillance et à l'observation. Les industriels ont précisé que l'Eurodrone pourrait  aussi emporter de l'armement, en fonction des besoins des Etats.

Comme l'avait annoncé l'OCCAR en août 2017, le MALE RPAS est un bimoteur. Les industriels ont déclaré qu'ils étudiaient dès à présent les options disponibles sur le marché. Une décision devrait être prise rapidement, la question devant normalement être résolue au cours des prochains mois.

Le programme Eurodrone va désormais entrer dans sa phase de développement, laquelle devrait débuter d'ici fin 2018 ou début 2019. Il a été annoncé que l'European MALE RPAS devrait entrer en service au cours de la prochaine décennie, venant équiper les forces armées des quatre pays partenaires. Un certain nombre de systèmes devraient être commandés par les Etats participants. Le projet de loi de programmation militaire de la France pour 2019-2025 prévoit qu'un système MALE RPAS soit opérationnel au côté de quatre systèmes Reaper d'ici 2025.

Des débouchés à l'export sont également attendues par les trois industriels. C'est également durant la phase de développement que les décisions concernant les lieux de production et le partage entre les Etats seront prises. Airbus a rappelé que ce choix dépendrait également des financements.

Le développement du drone MALE européen a été qualifié d'étape clé dans le cadre du SCAF (système de combat aérien futur). Il vient démontrer la capacité des Etats européens à travailler ensemble dans le milieu de la défense, à l'heure où la coopération européenne devient un élément déterminant pour l'indépendance des pays membres de l'UE. Ce programme s'inscrivant dans un cadre européen, il n'est pas exclu que d'autres Etats puissent le rejoindre. La décision reviendra à la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie. 

Rappelons qu'en 2013 déjà, Airbus, Dassault et Alenia avaient présenté un projet commun de drone MALE. Un bi réacteur baptisé Talarion qui n'avait jamais vu le jour. Cette fois, les états participant semblent déterminés à voir le MALE MRPAS devenir réalité. 

Cette photo permet d'apprécier les dimensions (Qui pourraient évoluer) du futur drone.
Cette photo permet d'apprécier les dimensions (Qui pourraient évoluer) du futur drone. © Leonardo
Cette photo permet d'apprécier les dimensions (Qui pourraient évoluer) du futur drone.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription