5
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Armée de l'Air : dans les coulisses d'une mission record
Armée de l'Air : dans les coulisses d'une mission record
© DR

| La rédaction

Armée de l'Air : dans les coulisses d'une mission record

Le jeudi 17 Janvier 2019, deux Dassault Rafale et le premier Airbus A330 MRTT Phénix ont réalisé une mission marathon entre l’île de la réunion et la métropole.

Exercice préalable d'interception

Aussi bien pour les Dassault Rafale que pour l'Airbus A330 MRTT Phénix, ce vol clôture une mission plus longue. Avant La Réunion, les deux Rafale, et un troisième appareil, avaient participé à un déploiement à Djibouti pour participer à des exercices avec les forces françaises basées localement. Les chasseurs avaient réalisé la traversée jusqu’à la mer Rouge avec un C-135, réalisant ainsi une première longue mission conclue par un exercice d’interception avec les Mirage 2000-5 de l’escadron Corse....

Expérimentations

Le vol vers La Réunion s’inscrivait donc dans le cadre de ces expérimentations. Ce premier déploiement longue distance devait permettre de tester par exemple les systèmes de communication de l’appareil à plusieurs milliers de kilomètres des centres de commandement en métropole. Le Phénix sera en effet employé par l’Armée de l’Air comme nœuds de communication pour faire le relais, par exemple, entre les centres de commandement et les appareils en vol. Il est équipé, entre autres, d’un système de communication par satellite et d’une liaison HF. Ce type de vol permet aussi d’évaluer la logistique devant accompagner de tels déplacements. Après un vol de onze heures, réalisé en solitaire, le Phénix s’est posé à Saint-Denis de La Réunion le 15 janvier au matin....

Un vol record dépassant les 12 heures

Le vol sera long, très long, surtout pour les deux équipages de Rafale qui ne pourront pas être relevés, bien sûr ! Ceux-ci rappellent qu’il faudra être très attentif jusqu’au bout. En 2014, déjà, des Rafale avaient été déployés à La Réunion, mais les pilotes s’attendent à effectuer un vol record approchant, voire dépassant les douze heures. A quelques heures du décollage, prévu le lendemain à 7 heures, les dernières consignes sont passées. Le Phénix décollera en premier, suivi des deux Rafale. Afin de minimiser le temps de fonctionnement des systèmes du Rafale, les chasseurs décolleront au plus vite après leur mise en route. Une fois les moteurs allumés, les derniers mécaniciens devront donc courir vers le MRTT qui décollera dans la foulée....

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
ptitfleuve | 01/04/2020 20:47

Laissons à César ce qui appartient à César. Certe le vol direct avec les 2 Rafale est très impressionnant, même si en opération des vols de 11heures ont déjà été effectués avec le C135 et des rafale Certes, le A330 MRTT est l avenir des ravitailleurs en vol et ses capacités permettent de faire du transport stratégique simultané avec les convoyages. Mais pour effectuer ce vol, avec justement du matériel et des passagers dans le MRTT, il a fallu utiliser aussi 2 C135.... Un pré et un post ravitailleurs..... Il fallait juste que ça soit dit....

Millet | 02/04/2020 12:24

Petite interrogation d’un candide des questions aéronautiques.Un grand bravo aux équipages .Tenir 11 voir 12 h consécutives confiné dans un cockpit de rafale ne représente -t-il pas un chalenge quelque peu surréaliste au regard d’un pilote de P47 qui repondait à qui lui posait la question de savoir ce qu’il faisait pour se tirer d’affaire en cas de combat tournoyant,et qui avait répondu ,pour donner une idée du volume dont li disposait dans le cockpit,qu’il lui suffisait de courir en zigzag dans ledit cockpit !!!!!! Je doute que les pilotes de rafale ne disposentd’un espace similaire ? C’est pour ça que la performance me paraît fort louable.Messieur......respect !!!!!!et bravo

Dessienne Gérard. | 02/04/2020 12:55

Superbe mission qui met en valeur les qualités de l'entraînement des milita ires et des machines.

Tontonyves | 03/04/2020 22:52

L'idéal: 1)-Un pilote automatique dans le Rafale 2)-un système de blocage du tuyau de ravitaillement permettant de REMORQUER le Rafale 3)-Un bon polard à lire en 12h Blague à part BRAVO à tous ces pilotes.

Drogheda974 | 04/04/2020 04:37

A quand leur retour a la réunion, on en redemandeDD

| | Connexion | Inscription