0
Histoire
Airbus : Roger Béteille, l'homme à la cravate blanche, n'est plus © Airbus

| Antony Angrand

Airbus : Roger Béteille, l'homme à la cravate blanche, n'est plus

Le dernier des pères fondateurs d'Airbus, Roger Béteille, est décédé le 14 juin 2019 à l'âge de 97 ans. Roger Béteille avait non seulement conçu le premier avion civil d'Airbus, l'A300B, mais était également à l’origine d’Airbus Industrie.

Né en 1921 dans l'Aveyron, Roger Béteille étudie à Supaéro à Toulouse avant de rejoindre l'entreprise française SNCASE (Société nationale des constructions aéronautiques du Sud-Est), devenue ultérieurement Sud Aviation, en 1943. Il obtient sa licence de pilote en 1945, puis devient ingénieur navigant d’essais en 1952. Il fait partie de l’équipe d’essais en vol lors du premier vol du SE 210 Caravelle, le premier biréacteur civil au monde produit en série construit à 282 exemplaires.

En juillet 1967, l'idée de développer un tout nouveau biréacteur gros-porteur d'une capacité de 300 sièges voit le jour. Roger Béteille est nommé ingénieur en chef du programme A300 à Sud Aviation. Il est vite devenu évident que les clients de lancement Air France et Lufthansa souhaitaient un appareil de capacité inférieure. Début 1968, Roger Béteille commence à travailler en secret sur ce qui deviendra l'A300B, doté d'une capacité de 250 sièges et d'une soute suffisamment spacieuse pour accueillir deux conteneurs standard côte à côte. La section transversale de fuselage innovante qu'il conçoit alors est toujours utilisée aujourd'hui sur l'A330.

Surnommé "l'homme à la cravate blanche", Roger Béteille ainsi que Felix Kracht, premier directeur de production d'Airbus, élaborent le partage du travail qui constitue la base du système de production européen d'Airbus qui définit l'entreprise encore aujourd'hui. "J'ai voulu tirer parti au maximum de tous les talents et capacités disponibles sans me soucier de la couleur du drapeau ni de la langue parlée", déclare-t-il à l’époque. Roger Béteille applique cette approche à la création d'une équipe d'essais en vol multinationale. L'A300B est officiellement lancé en 1969.

Lors de la création du groupement d'intérêt économique (GIE) Airbus Industrie en 1970, Roger Béteille, alors Senior Vice President Engineering (Premier vice-président ingénierie), fait pression pour rapprocher son siège social de la chaîne d'assemblage final à Toulouse, afin que les clients potentiels puissent voir le produit en cours de fabrication.

Lorsque l'A300B effectue son premier vol le 28 octobre 1972, Roger Béteille a acquis une excellente connaissance des besoins des compagnies, dont il use à bon escient au cours d'une campagne d'une décennie pour obtenir de nouveaux clients. Malgré les années difficiles qui succèdent à la crise pétrolière de l'OPEP, ses efforts donnent lieu à l'arrivée d'Eastern Airlines, premier client américain de l'A300, en 1977. Eastern est alors dirigée par l'ancien commandant de la mission Apollo 8, Frank Borman, avec lequel Roger Béteille établit des liens solides.

Dès le début, Roger Béteille nourrit un rêve : celui de créer une famille d'avions. "J'étais convaincu qu'Airbus ne décollerait jamais avec un seul avion", explique-t-il. "Les clients potentiels pourraient se questionner sur la pérennité de notre existence dans les 10 ou 20 années à venir." Son rêve se réalise vers la fin de sa carrière lorsque, en mars 1984, il réussit le lancement officiel de l'A320.

Roger Béteille joue un rôle déterminant dans le développement des commandes de vol électriques (fly-by-wire), le renforcement de la sécurité des vols et l'élargissement du fuselage, autant d'éléments qui ont contribué à l’immense succès commercial de l’A320. L'utilisation des commandes de vol électriques marque également le début du concept de similarité du poste de pilotage et de la qualification par différence (Cross-Crew Qualification) pour les pilotes sur tous les appareils de la famille Airbus. En 1985, il part à la retraite en qualité de Président de l'entreprise. En 2012, la chaîne d'assemblage final de l'A350 XWB à Toulouse est baptisée Roger Béteille en son honneur.

Roger Béteille Airbus A300B A320 A310 CDVE

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription