Répondre à () :


Captcha
mikeul.best | 10/04/2016 09:01

Trois commentaires : sur la forme : la propulsion hybride concerne essentiellement l'avionneur Airbus : pourquoi l'accord est il signé par Airbus Group? sur les compétences : Siemens est un géant mais n'a pas de compétence aéronautique ( la coopération avec Pipistrel est embryonnaire) : Safran , GE,RR travaillent également sur l'hybridation: pourquoi avoir choisi ce partenaire? L'emploi: " pas moins de 200personnes en Allemagne" : c'est énorme alors que l'engineering réputé responsable de l'ATA 24 et de la nacelle propulsive est à Toulouse. Le B.E voit parallèlement ses effectifs stagner en ce moment. Tout cela démontre une orientation pro germanique sur laquelle les syndicats Français devraient agir . Je parie sur une association Airbus/Siemens/MTU dans moins de 5 ans alors que l'hybridation est un des axes majeurs d'innovation.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription