0
Aviation Civile
Airbus accélère sur les livraisons virtuelles
Airbus accélère sur les livraisons virtuelles
© Airbus

| Yann Cochennec

Airbus accélère sur les livraisons virtuelles

Les restrictions sanitaires créées par la pandémie de covid-19 poussent Airbus à accélérer la mise en place d'un processus virtuel de transfert de titre d'avion et de "livraison électronique".

Trois Airbus A320neo pour Pegasus

En avril dernier, Pegasus Airlines a réceptionné trois appareils de la famille Airbus A320neo sans que ses équipes, traditionnellement mobilisées pour ce type d'opération, n'aient eu à se déplacer à Hambourg. Seuls les pilotes sont venus chercher l'avion. « C’est la première fois dans l’histoire d’Airbus et même dans l’histoire de l’aéronautique qu’un avion a été livré de façon totalement virtuelle », souligne Alain Vilanove, vice-président livraisons contractuelles d'Airbus avions commerciaux. La livraison d'un avion répond à une procédure très normée. Il y a d’abord les tâches de réception technique de l’avion ou TAC.....

Délégation "d'acceptance de l'avion"

Largement utilisée et pratiquée depuis des décennies, cette délégation « d’acceptance de l’avion » en interne ou confiée à un tiers est devenue en fait et sans le savoir la première étape vers une livraison « virtuelle ». Et les restrictions ou contraintes sanitaires liées à la pandémie de coronavirus sont venues lui donner une acuité toute particulière. A cette première « brique » est venu s’ajouter un outil numérique.....

Plateforme collaborative sécurisée

La plateforme a été essayée la première fois avec American Airlines. « Il s’agissait d’un essai et donc tous les acteurs impliqués dans le transfert du titre de propriété étaient aussi bien physiquement présents. Tout a bien fonctionné. Et depuis, nous avons réalisé une cinquantaine de transferts numériques de titres de propriété d’avion. A chaque fois, les signataires n’étaient pas physiquement présents et ont signé l’ensemble de la documentation en utilisant la plateforme collaborative », poursuit Alain Vilanove. Mais, Pegasus Airlines est bien la première à avoir cumulé les « briques existantes » vers des livraisons plus «virtuelles».....

Article à (re)découvrir en téléchargeant le pdf ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription