0
Aviation Civile
Airbus A321neo : bon pour le service sur le long-courrier
Airbus A321neo : bon pour le service sur le long-courrier
© Airbus

| yann cochennec

Airbus A321neo : bon pour le service sur le long-courrier

L'EASA et la FAA ont simultanément certifié les modifications apportées à la version long-courrier de l'Airbus A321neo : réservoirs additionnels, nouveaux systèmes alimentation carburant, renforcements structuraux et positionnements des hublots.

L'Airbus A321LR pour "Long Range", version long-courrier de l'A321neo, est désormais bon pour le service. Les différentes modifications apportées par les ingénieurs d'Airbus ont été simultanément certifiées par l'EASA et la FAA qui ont également donné l'avion sa certification ETOPS 180 min. En clair, sa capacité de continuer à voler 180 minutes en toute sécurité pour l'équipage et les passagers vers un aéroport de déroutement dans l'hypothèse où l'un des deux moteurs tombent en panne. Une certification ETOPS 180 min qui ouvre la voie des vols transatlantiques pour l'Airbus A321LR avec 206 passagers à bord en deux classes.

Pour franchir 7 400 km, l'A321LR prend un troisième réservoir carburant additionnel en soute. La version de base peut déjà en accomoder un ou deux selons les desiratae des opérateurs. L'ajout de ce troisième réservoir qui pèse 2,5 tonnes a nécessité des renforcements structuraux au niveau des planchers, de la voilure et au bas du caisson de voilure. Il a aussi fallu revoir les différents systèmes de gestion et d'alimentation carburant.

Enfin, pour pousser l'A321LR à 240 passagers en classe unique, les bureaux d'études d'Airbus ont revu l'implantation des portes et issues de secours pour tenir les délais d'évacuation des passagers imposés par la FAA et l'EASA. La porte n°2 située à l'avant de l'avion est supprimée tandis que la porte n°3 est reculée de quatre cadres avec la possibilité de la "désactiver" si la compagnie aérienne le juge nécessaire selon le mode d'exploitation choisie.

Dans le même temps, deux issues de secours à la hauteur augmentée par rapport à la réglementation requise apparaissent au-dessus et de chaque côté des ailes. Là encore, les compagnies aériennes ont la possibilité d'activer ou de désactiver deux des quatre portes d'évacuation en fonction de leur aménagement et de la capacité choisie.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription