0
Aviation Civile
Air Canada et Airbus effectuent un "vol parfait"
Air Canada et Airbus effectuent un "vol parfait"
© Air Canada

| Magali Rebeaud

Air Canada et Airbus effectuent un "vol parfait"

Une réduction des émissions de CO2 supérieure à 40%, par rapport à un vol régulier, voilà ce que vise Air Canada, avec l’appui d’Airbus, en réalisant aujourd’hui en Amérique du Nord, son vol le plus respectueux de l'environnement.

 

Nommé (en toute modestie !) "vol parfait" par la compagnie canadienne et l’avionneur, ce vol commercial assuré par un Airbus A319 (photo) reliant Toronto à Mexico combine les meilleures pratiques opérationnelles et environnementales existant à ce jour.

 

L’avion est alimenté par un mélange à parts égales (fourni par SkyNRG) de kérosène classique et de biocarburant dérivé d'huile de cuisson. D’autre part, afin de réduire au maximum la consommation et les nuisances sonores, le plan de vol a été minutieusement étudié et l’A319 emprunte la trajectoire la plus directe, utilisant le profil de vol vertical le plus efficient et une procédure d’approche en descente continue vers Mexico.

 

Et pour parfaire ce vol, Air Canada utilise plusieurs autres procédures et mesures : nettoyage du fuselage et utilisation de cire pour une aérodynamique améliorée, roulage optimisé et à un seul moteur, équipements cabine plus légers, …

 

"Notre premier « vol parfait », effectué dans le cadre du projet de l'OACI intitulé « Flightpath to a Sustainable Future », est une démonstration concrète de notre engagement environnemental. Depuis 1990, notre compagnie a réduit sa consommation de carburant de 30 % et nous sommes déterminés à aller plus loin", a annoncé Duncan Dee, Executive Vice President et Chief Operating Officer d’Air Canada.

 

Cette expérience permet en outre de prouver qu’il est possible, avec les moyens et techniques dont nous disposons à l’heure actuelle, de voler de façon bien plus économique et écologique.

 

"Afin de faire de cette expérience une réalité quotidienne, nous attendons à présent des instances politiques la mise en place de mesures incitatives en vue de développer l’utilisation de biocarburants durables et d’accélérer la modernisation du système de gestion du trafic aérien. Nous avons besoin d’un soutien clair des gouvernements et de l’ensemble des parties prenantes de l’industrie de l’aviation pour aller au-delà des restrictions actuelles", a déclaré Fabrice Brégier, Président et directeur général d’Airbus.

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription