0
Défense
Agenda bien rempli pour le "Charles de Gaulle" en juillet
Agenda bien rempli pour le "Charles de Gaulle" en juillet
© Emmanuel Huberdeau

| Jean Marc Tanguy

Agenda bien rempli pour le "Charles de Gaulle" en juillet

Le porte-avions "Charles de Gaulle" doit mener sa requalification organique à l'issue de plusieurs mois à quai à Toulon, notamment pour remettre en état le pont d'envol. Cette semaine, c'est l'équipage qui s'entraîne après des mois à terre, puis les pilotes du groupe aérien embarqué, désormais uniquement composé de Rafale et de Hawkeye reviendra à bord, pour des requalifications à l'appontage. Ces pré-requis doivent permettre de renvoyer le groupe aéronaval en Méditerranée, à la rentrée, pour des frappes contre Daech.

Cet agenda opérationnel se double de deux possibilités, qui pour l'heure n'ont pas fait l'objet d'annonces et de confirmation de la part de la marine. Le PACDG doit participer dans les semaines qui viennent à la campagne Neuron, afin de vérifier l'aptitude du drone de combat de Dassault Aviation à l'environnement du porte-avions, notamment d'envisager un appontage.

L'autre activité porterait sur un tir d'évaluation des forces (TEF) de la force aéronavale nucléaire (FANu). C'est l'armée de l'air qui avait fait le dernier tir, en juin 2015. Par nature, tout ce qui concerne les tirs nucléaires ne fait l'objet d'aucune communication préalable : c'est donc la seule récurrence des ces TEF qui permet d'imaginer qu'un tel tir pourrait intervenir en 2016, hors, évidemment, des périodes d'emploi opérationnel du GAN.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription