0
Aviation Civile
Aeroflot cherche toujours un repreneur pour ses 22 Boeing 787
Aeroflot cherche toujours un repreneur pour ses 22 Boeing 787
© Boeing

| yann cochennec

Aeroflot cherche toujours un repreneur pour ses 22 Boeing 787

Aeroflot est toujours à la recherche d'un candidat, société de location-vente ou compagnie aérienne, pour reprendre les 22 Boeing 787 commandés fermes en septembre 2007. Une commande qui se répartit en 18 Boeing 787-8 et quatre 787-9. La compagnie aérienne russe veut en effet éviter d'avoir à payer des indemnités d'annulation prévues dans les contrats et récupérer les avances versées à la commande. Des avances dont le montant varie selon le client et/ou le nombre d'avions commandés.

En juin 2015, en plein salon aéronautique du Bourget, les responsables d'Aeroflot n'avaient pas hésité à annoncer l'annulation de cette commande de Boeing 787, soulignant que le transporteur n'avait plus besoin d'un tel appareil en raison des évolutions du marché et de la demande. D'autant que ces évolutions renvoyaient à une commande passée en 2007 pour un avion qui ne sera finalement entré en service qu'en 2011.

Et Aeroflot de rappeler alors qu'elle attendait toujours de percevoir 100 M$ de la part de Boeing au titre des pénalités de retard dans les livraisons par rapport au calendrier contractuellement prévu. Sauf que pour Boeing, la commande des 22 Boeing 787 par Aeroflot est toujours contractuellement valable puisqu'elle figurait toujours dans le carnet du constructeur américain à fin juillet 2016.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription