0
Défense
US Army : vers des réapprovisionnements autonomes ?
US Army : vers des réapprovisionnements autonomes ?
© Near Earth Autonomu

| BOQUET Justine

US Army : vers des réapprovisionnements autonomes ?

La société Near Earth Autonomy travaille avec l'US Army sur un système permettant de ravitailler les combattants de façon autonome.

Évaluer la technologie.

Near Earth Autonomy a mis au point un système pour drone de reconnaissance et d'évitement d'obstacles. Cette technologie est particulièrement utile afin de renforcer la sécurité des vols et pour permettre des atterrissages en environnement complexe. L'US Army et les Marines se sont montrés intéressés par ce système afin de pouvoir conduire des livraisons par voie aérienne en environnement opérationnel. C'est ainsi que 16 militaires ont testé ce système et ont pu réaliser 64 missions de ravitaillement au cours de démonstrations, conduites entre le 11 et 27 septembre derniers au sein de la base militaire Fort AP Mill de l'US Army, située en Virginie. Ces démonstrations ont eu lieu dans le cadre d'une JCTD ou bien démonstration de capacités technologiques conjointes (joint capabilities technology demonstration) consacrée aux drones dans le domaine de la logistique. L'objectif est ainsi de pouvoir identifier des solutions de ruptures et des systèmes innovants, permettant de soutenir les opérationnels. Ce programme sera conduit sur 3 ans, la première année s'étant achevée à l'automne 2019.

 

Concept d'emploi.

Ces démonstrations permettront donc aux armées américaines d'identifier de nouvelles solutions pouvant être déployées sur le terrain et permettant de renforcer la sécurité des soldats. « D'un point de vue logistique, les Marines cherchent à livrer des colis de petite et moyenne taille, contenant de l'eau, des haricots, des munitions aux bases projetées. Nous sommes à la recherche d'un système complètement autonome plutôt que de véhicules opérés manuellement. Sans l'homme dans la boucle, les pertes sont minimes et il n'y a plus de risques pour l'humain », décrit ainsi Robert McKinney, manager technique du programme et membre du laboratoire des Marines (Marine Corp Warfighter Lab). L'intérêt est ainsi de pouvoir ravitailler les soldats sans exposer un avion militaire et tout en accédant à des zones souvent difficiles d'accès.

 

Capitaliser sur la technologie.

« La technologie employée par les soldats marque une étape historique dans la concrétisation de la mobilité autonome pour l'armée américaine. La défense américaine étudie la façon dont les nouvelles technologies pourront conférer un avantage significatif sur des adversaires moins avancés », décrit alors Near Earth Autonomy. L'autonomie conférée à la machine peut paraître surprenante alors qu'il a toujours été question d'homme dans la boucle, et ce principalement pour les drones armés. La tendance américaine de se diriger vers des systèmes autonomes dans le champ de la logistique ouvre-t-elle la porte à une expansion de ce type de machines ? Affaire à suivre.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription