0
Aviation Civile
United Airlines va-t-elle relancer Boeing ?
United Airlines va-t-elle relancer Boeing ?
© DR

| La rédaction 376 mots

United Airlines va-t-elle relancer Boeing ?

United Airlines s'apprêterait à passer une commande pour près de 300 avions Airbus et Boeing avec la possibilité de premiers engagements pour les Boeing NMA.

United Next le mardi 29 juin

De l'avis de tous ceux qui suivent le transport aérien américain, la journée "investisseurs" que United Airlines organise mardi 29 juin 2021 sera l'occasion pour la compagnie aérienne américaine d'annoncer "quelque chose de gros". On ne peut exclure une montée en sauce ou en buzz comme disait Aldrin destinée à attirer le maximum de chalands pour suivre cette présentation "en live" durant laquelle United Airlines exposera "sa vision stratégique" à la lumière de la crise qui secoue le transport aérien mondial depuis mars 2020.

Vers une grosse commande d'avions

Dans le tuyau depuis plusieurs jours maintenant, l'annonce d'une grosse commande d'avions à l'occasion de cette journée "investisseurs" du 29 juin semble s'affiner de plus en plus. Des "200 avions et plus" du début, on commence à avoir des chiffres qui se précisent peu à peu et on frôle désormais les 300 appareils avec une répartition favorable pour Boeing puisque United Airlines signerait pour 200 moyen-courriers Boeing et 70 moyen-courriers Airbus. United Airlines a déjà commandé ferme, en décembre 2019, 50 Airbus A321XLR pour remplacer ses 757-200ER sur son réseau transatlantique à partir du début de 2025. En 2017, United Airlines avait converti 100 achats de 737 MAX 9 en 737 MAX 10 dont l'exemplaire d'essai vient de faire son premier vol.

United Airlines compagnie de lancement du Boeing NMA ?

Sur la grosse commande à venir, la part des achats fermes et celle des options ne sont pour l'instant pas précisées et l'annonce pourrait se résumer à 100 achats fermes auxquels s'ajoutent XXX options dans une répartition Airbus/Boeing qui reste à découvrir ailleurs que dans les bureaux d'Airbus à Toulouse et de Boeing à Seattle. Le "truc énorme" que certains observateurs mettent en avant pourrait finalement bien être les premiers engagements sur les Boeing NMA par le biais d'options, histoire d'aider Boeing à se relancer mais aussi à répondre à un besoin que United Airlines cherche toujours : le remplacement de ses Boeing 767. Lors de la commande des Airbus A321XLR, les responsables de la compagnie aérienne avaient été clairs sur le fait que l'A321XLR ne remplacerait que le Boeing 757 et qu'il "manquait toujours" un module pour le remplacement du 767. Une analyse d'ailleurs partagée par Delta Air Lines.

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription