0
Défense
Un Su-27 russe tire par erreur un missile à proximité d’un RC-135W anglais en patrouille dans les eaux internationales
Un Su-27 russe tire par erreur un missile à proximité d’un RC-135W anglais en patrouille dans les eaux internationales
© RAF

| Gaétan Powis 336 mots

Un Su-27 russe tire par erreur un missile à proximité d’un RC-135W anglais en patrouille dans les eaux internationales

Durant une déclaration devant la Chambre des communes, Ben Wallace, le ministre de la Défense anglais, a annoncé que le 29 septembre dernier, un Su-27 russe avait tiré un missile dans la zone de patrouille d'un RC-135W anglais. Cette manœuvre dangereuse pose question et les RC-135W sont désormais escortés par des chasseurs armés.

Une déclaration à la Chambre des communes

« […] un avion non armé de la Royal Air Force RC-135 Rivet Joint, un avion civil modifié pour de l’ISTAR [Intelligence, Surveillance, Target Acquisition & Reconnaissance], en patrouille de routine au-dessus de la mer Noire a été intercepté par deux avions de combat Su-27 russes armés. Il n'est pas inhabituel pour des avions d'être suivis et ce jour-là n'était pas différent.

Durant cette interaction cependant, l'un des deux avions Su-27 a tiré un missile à proximité du Rivet Joint de la RAF au-delà de la ligne d'horizon. Le temps d'interaction entre les avions russes et le Rivet Joint était approximativement de 90 minutes. La patrouille une fois finie, l'avion [le Rivet Joint] est retourné à sa base."

Une interaction qui pose question

Le tir d'un missile durant une interception intrigue :

  • Est-ce qu’il s’agit d’un tir effectué par erreur, qu’elle soit technique et/ou humaine ?
  • Est-ce que les appareils russes avaient pour ordre d’intimider un peu plus le RC-135W Rivet Joint anglais ?

Pour rappel, le RC-135W Rivet Joint est un avion de reconnaissance électronique capable d'intercepter, analyser, identifier et géolocaliser différents signaux émis et est spécialisé dans les signaux COMINT (de communication) et ELINT (brouilleurs, radars, etc).

Cet incident implique plusieurs conséquences :

  • Depuis ce jour, les vols de RC-135W anglais sont systématiquement escortés par des chasseurs de la RAF.
  • Sur le plan diplomatique, le ministre de la Défense anglais et le chef d’état-major des Forces armées britanniques ont communiqué leurs craintes auprès de leurs homologues respectifs en Russie.

La tendance générale sur cet incident semble heureusement se diriger vers la désescalade, importante à une époque où les relations entre le Royaume-Uni et la Russie sont tendues suite à l'invasion russe de l'Ukraine.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité