0
Espace
Un fonds spatial et un vol longue durée émiratis
Un fonds spatial et un vol longue durée émiratis
© Roscosmos

| Pierre-François Mouriaux 298 mots

Un fonds spatial et un vol longue durée émiratis

A une semaine d’intervalle, les Emirats Arabes Unis ont annoncé trois nouvelles décisions, qui renforcent leur position d’acteur incontournable dans le paysage spatial mondial.

Développer des solutions au changement climatique

A l’occasion du salon de Dubaï en novembre dernier, Air & Cosmos dans son numéro 2757 avait largement présenté les ambitions en matière d’espace des Emirats Arabes Unis, dont l’agence spatiale nationale UAESA (United Arab Emirates Space Agency), fondée en 2014, s’est notamment illustrée en février 2021 en devenant la cinquième puissance au monde capable de placer une sonde sur orbite autour de la planète Mars : Al-Amal (Espoir) ou Mars Hope.

Le 17 juillet, le président des Emirats, Mohamed ben Zayed, a annoncé la création d'un fonds dédié pour soutenir le programme spatial national, le National Space Fun, dotée d’une enveloppe de 817 M$.

Il a également officialisé le lancement d'une initiative visant à développer une constellation de satellites de télédétection avancée utilisant des technologies radar, baptisée Sirb (volée d'oiseaux, en arabe). 

Cette dernière contribuera aux efforts émiratis pour développer des solutions au changement climatique, à la durabilité environnementale et à l'amélioration de la gestion des catastrophes.

 

Embarquement sur Crew Dragon

La dernière annonce a été faite le 25 juillet : un astronaute des EAU va effectuer en 2023 un séjour de six mois à bord de la Station spatiale internationale, devenant le premier représentant d'une nation arabe à effectuer une mission de longue durée autour de la Terre.

L’heureux élu est l’ingénieur Sultan Al Neyadi (41 ans), qui avait été sélectionné en mars 2018 par le Centre spatial Mohammed bin Rashid (MBRSC), aux côtés du pilote de chasse Hazza Al Mansouri, pour préparer le premier vol d’un Emirati dans l’espace.

Cet honneur était finalement revenu à Al Mansouri, à l’occasion du lancement du Soyouz MS-15, en septembre 2019.

Depuis l’automne 2020, les deux astronautes s’entraînent au centre Lyndon Johnson de la Nasa, à Houston.

Sultan Al Neyadi prendra place à bord du vaisseau Crew 6 de SpaceX.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité