0
Défense
Un F-15 largue une bombe GBU-72 de 2,2 t
Un F-15 largue une bombe GBU-72 de 2,2 t
© DR

| Antony Angrand 356 mots

Un F-15 largue une bombe GBU-72 de 2,2 t

Le largage de la bombe de 2,2 t (5 000 livres ) GBU-72 depuis un biréacteur Boeing F-15 Eagle a marqué la fin d'une série de tests planifiée par le 780th Test Squadron et réalisée par le 40th Flight Test Squadron. Les objectifs étaient de montrer que l'arme pouvait être larguée de l'avion en toute sécurité et de valider la capacité d'un empennage d'une munition de 2 000 livres (soit environ 900 kg) à contrôler et à diriger une autre bombe, cette fois-ci de 5 000 livres.

Larguée à 10 500 m d'altitude... 

C'est alors qu'il survolait le champ de tir de la base aérienne d'Eglin qu'un F-15E Strike Eagle de la 96th Test Wing a procédé au largage d'une GBU-72 Advanced 5K Penetrator à 35 000 pieds (soit 10 500 m), le 7 octobre 2021. Le largage de la bombe de 5 000 livres (soit 2,2 t) a marqué la fin d'une série de tests planifiée par le 780th Test Squadron et réalisée par le 40th Flight Test Squadron. Cette série comprenait le tout premier chargement, vol et largage de l'arme le 23 juillet.  Les objectifs de l'escadron étaient de montrer que l'arme pouvait être larguée de l'avion en toute sécurité et de valider la capacité d'un empennage d'une munition similaire de 2 000 livres (soit environ 900 kg) à contrôler et à diriger une arme de 5 000 livres.

... Et détonnée également au sol 

La série d'essais, considérée comme un succès, a consisté en trois vols. Ces vols et largages ont été rendus beaucoup plus complexes puisqu'il s'agissait du premier lancement de GBU-72. En plus de la série d'essais en vol réussis, une autre série d'essais a été réalisée à Eglin, destiné à déterminer la létalité de l'arme. L'ogive a ainsi été mise à feu, entourée de capteurs de pression d'explosion et d'équipements de comptage des fragments ou shrapnels.  Le 780th TS a également planifié cet événement de test.

Pour des cibles durcies et enterrées

La GBU-72 a été développé pour surmonter les défis posés par les cibles durcies et profondément enterrées, et conçu pour les avions de chasse et les bombardiers.  La conception de l'arme et son efficacité prévue ont été développées à l'aide de techniques et de processus avancés de modélisation et de simulation avant que la première ogive ne soit forgée. Il s'agit d'un processus reproductible pour toutes les futures armes d'attaque directe.  Selon James Culliton, directeur du programme GBU-72, la létalité devrait être nettement supérieure à celle d'anciennes armes similaires comme la GBU-28. Le programme GBU-72 va passer maintenant à d'autres vols d'essai d'intégration de JDAM et à des essais de développement et opérationnels en 2022.

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription