0
Défense

| Jean-Marc Tanguy

Un drone franco-turc autour de l'Ellipse

Le premier vol d'une version dronisée du petit avion biplace Ellipse de la société française LH Aviation, dite LH-10D, devrait intervenir en avril prochain en Turquie. L' électronicien turc Vestel serait à l'origine de la dronisation de cette plateforme dans le cadre de ce programme franco-turc. Vestel travaille également sur le programme F-35, mais a aussi déjà des références dans le domaine des drones, avec le Karayel, un engin local dont plusieurs exemplaires ont été livrés en 2014 à l'armée turque. La charge utile (carburant compris) de ce LH-10D s'élèverait à 250 kg et l'endurance à 24 heures (contre huit heures pour l'Ellipse), selon Christophe Rémy, président du conseil d'administration de LH Aviation. Cette dernière participait dernièrement au forum de Dakar afin de présenter ses produits, dont l'Afrique est clairement un des marchés cibles, pour des plateformes pilotée ou non. Le prix annoncé pour deux drones et une station-sol se situe autour de 7 millions d'euros. Le LH-10D dronisé pourrait être armé, puisque LH Aviation a déjà effectué des essais (au sol) d'emport de pods biroquettes TDA sous ailes. Dans le futur, ce drone (et sa version pilotée) pourraient aussi emporter la roquette guidée laser de TDA, voire le missile LMM (Lightweight Multi-role Missile) à guidée laser de type air-sol développé par Thales. La PME française Alkan, spécialiste des emports d'armements coopère avec LH Aviation.
Selon Christophe Remy, les performances et le coût de possession de ce drone répondent aux besoins de l'armée de terre française. L'industriel estime pouvoir livrer ses premiers drones à partir de décembre 2015.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription