1
Ukraine
Ukraine : une guerre qui risque de casser la reprise de la filière aéro
Ukraine : une guerre qui risque de casser la reprise de la filière aéro
© Boeing

| Yann Cochennec 516 mots

Ukraine : une guerre qui risque de casser la reprise de la filière aéro

Si Airbus et Boeing sont peu exposés aux marchés russe et ukrainien, 1% de leur carnet de commandes global, la guerre en Ukraine risque de casser la dynamique de reprise du trafic aérien en Europe et remettre en cause la hausse des cadences.

Faible exposition des carnets d'Airbus et de Boeing

Avec seulement 110 avions encore à livrer aux compagnies aériennes russe, biélorusse et ukrainienne, les carnets de commande d'Airbus et de Boeing présentent une très faible exposition aux conséquences de la guerre en cours. Sauf que l'impact du conflit est cette fois nettement

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Petrau | 25/02/2022 13:10

Et n'oublions pas les problèmes d'approvisionnement en titane de tous les avionneurs et motoristes occidentaux.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité