0
Industrie
Titane : la filière aéro a engagé des solutions innovantes
Titane : la filière aéro a engagé des solutions innovantes
© IRT Saint-Exupéry

| Alexandre Leoty 1638 mots

Titane : la filière aéro a engagé des solutions innovantes

Avant le conflit en Ukraine, la filière aéronautique française avait engagée plusieurs solutions pour limiter au maximum sa consommation et ses achats en titane. Recyclage des déchets avec EcoTitanium tandis que le projet “Mama” porté par l'IRT Saint-Exupéry vise des gains de 30 %.

Autres sources d'approvisionnement

C'est l'un des effets industriels collatéraux du conflit en Ukraine. Le secteur aéronautique français est dépendant pour moitié du titane russe, principalement commercialisé par le fournisseur VSMPO-Avisma. Un précieux matériau qui se retrouve partout, dans le fuselage et les pièces de structure des appareils comme dans les moteurs.

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

IRT Saint Exupéry Aubert & Duval Airbus Safran Mecaprec Recaero


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité